KIT de survie : 34 expressions indispensables du Mexique

 

Vous préparez un voyageau Mexique? Vous apprenez l’espagnol mais vous vous demandez s’il y a des différences avec l’espagnol d’Espagne ? Alors oui et vous êtes au bon endroit. Effectivement, il existe des nuances. Rassurez-vous, la langue n’est pas totalement différente. Mais il existe des expressionstypiques au Mexique. Pour se fondre dans le décor, c’est mieux de les connaître. Afin de mieux comprendre la culture et de comprendre les locaux. Je vous ai donc préparé un KIT de survie linguistiquepour aller au Mexique. Allez c’est parti, je vous emmène pour 34 expressions indispensables au Mexique. Lisez bien jusqu’à la fin, car je vous emmène aussi sur place Je vous ai préparé votre kit sous pdf téléchargeable avec les34 expressions, afin de l’avoir toujours sous la main. Vous pouvez le télécharger à la fin de l’article.

Ceci est un article invité rédigé par Lauriane Copet du blog Marathon des Languespour franchir la ligne d’arrivée avec les langues étrangères via des défis et des conseils pour booster votre motivation. Lauriane est toujours à la recherche de nouvelles méthodes à expérimenter pour apprendre plus vite. Elle a d’ailleurs décidé de relever le défi de parler russe en 1 an via le défi russe 365.

 

KIT de survie : 34 expressions indispensables au Mexique

1- Ustedes

En espagnol mexicain, on oublie la 2ème personne du pluriel. Le “vosotros” en le remplaçant par “ustedes”. Le “ustedes” est la forme de vouvoiement collectif. Vous vouvoyez un groupe de collègues par exemple, mais du coup vous vouvoyez aussi un groupe de potes. Ça paraît étrange comme ça, mais ce n’est pas aussi formel. C’est usuel. Du coup, c’est pratique car les terminaisons en “ais/eis’” ne sont pas évidentes quand on débute. Je ne sais pas vous, mais perso, je me souviens avoir eu du mal avec cette 2ème personne du pluriel.

 

2-Oui = non

Il faut savoir que les Mexicains ont du mal à dire non. Ils vous diront rarement non. C’est frustrant quand vous invitez quelqu’un à la maison, c’est oui et personne ne se pointe. Le savoir permet d’éviter des énervements inutiles, car c’est culturel, il faut s’adapter. Mais c’est difficile à comprendre en tant qu’Européen.

 

3-Petipetipetipetit

Ils adorent les diminutifs. Les diminutifs en espagnol se forment avec “ito”. Vous l’entendrez à toutes les sauces.

  • Un rato –un moment > un ratito- un petit moment
  • Ahora- maintenant > ahorita –petit maintenant signifiant plus tard ou même jamais
  • Cerveza- bière > cervezita –petite bière

 

4- Codo

Qui signifie “coude”, au Mexique on l’utilise pour dire qu’une personne est radine.

 

 

5-Wey

Vous l’entendrez tout le temps, ce qui signifie un mec ou un type.

 

6- ¡Qué padre!

La traduction littérale de cette expression « Que papa » est utilisée pour dire que quelque chose est « cool ! », « génial !” J’adore cette expression, je l’utilisais tous les jours. J’imitais mes amis mexicains.

 

7- Estoy crudo

Cette phrase est utilisée les lendemains de soirées pour dire qu’on a la gueule de bois.

 

8- ¿Qué pedo? / ¿Qué onda?

Pour dire : Comment ça va ? Quoi de neuf ? C’est l’équivalent du « qué tal » en espagnol qui est moins utilisé au Mexique.

 

9- ¿Mande?

Signifie : Pardón? Vous dîtes? Quand vous n’avez pas entendu ou compris quelque chose.

 

10-Sale

C’est un synonyme de « ok » ou « d’accord », il remplace le « vale » espagnol.

 

11-Chido

Se traduit par :  Cool, génial

 

12-Pinche

C’est une expression que vous entendrez à tous les coins de rue, pour dire “foutu/sacré”.  Par exemple : “este pinche carro no funciona : cette foutue voiture ne fonctionne pas”

 

13-Un chavo / una chava

Pour dire : un jeune / une jeune

 

14-Con permiso

Les Mexicains sont très respectueux et utilisent souvent des expressions formelles. “Con permiso” est utilisé pour dire pardon. Littéralement, ça veut dire “avec votre permission”.

 

15- Mirrey

Pour désigner une personne qui a un mode de vie basé sur l’apparence, le glamour, la surconsommation, l’argent… Une vidéo sera plus parlante.

 

16- Marcar

Appeler au téléphone. Je me souviens quand j’ai loué mon premier appartement au Mexique, le propriétaire m’avait envoyé un sms en me disant “marcame!”. Et euh, depuis mon téléphone type 3210 je n’avais pas internet pour faire la traduction, ni de dictionnaire à disposition. Je me demandais ce qu’il voulait ahah.

 

17- El camión

Pour dire le bus. Vous vous en servirez souvent.

 

18-Gringo

Ce nom est réservé aux Nord-Américains. On risque de vous appeler “gringo” pour votre peau blanche. N’hésitez pas à préciser que vous êtes Européen, leur perception sera différente. Car ils apprécient énormément les Européens et vous allez prendre 50% de rabais d’un coup. Croyez-moi, j’ai eu le coup plusieurs fois. Notamment un jour pour louer un scooter sur l’île de Cozumel, que je vous recommande d’ailleurs. Si en plus, vous ajoutez quelques autres expressions vues aujourd’hui, vous allez vous éclater

 

Mini aperçu de l’Isla Cozumel et mon trip en scooter au rabais

 

19- Un carro

C’est une voiture

 

20-Una chela

Une bière. Vous risquez d’entendre “una chela bien fresquita”

 

21-¡Andale!

Pour dire qu’on est d’accord : Ok, ça marche.

 

22-¡Orale!

Approuve aussi une situation, pour dire ok, super, ça marche.

 

23- ¡No mames!

C’est une expression familière pour dire : “Non, tu déconnes !? Sérieux !?

 

24- No manches

Est un synonyme du précédent

 

Drapeau mexicain

 

25- Checar

C’est un mot tiré de l’anglais “to check”, pour dire “vérifier”.En espagnol, on dit : “comprobar”.

 

26- El wifi

Attention à la prononciation, en espagnol on le prononce à l’espagnol “wifi” le son iiii à la fin >”ouifi”. En espagnol du Mexique, on le prononce à l’américaine “wifi” le “aie” à la fin >”waiillefaille”

 

27- Chingón

Ce mot est utilisé pour amplifier de manière positive ou négative selon le contexte.

 

28- Montón

Pour dire beaucoup.

 

29- Chingar

Chingar a pleins de significations familières comme : niquer, gêner, embêter…

Pour vous donner un exemple : “No chingues : Fais pas chier”

 

30- Cabrón, Pendejo

Pour rester dans le familier, ces termes désignent “connard”. Très utilisés au Mexique. Ils s’emploient plus facilement qu’en France.

 

31- Rentar

Un mot tiré de l’anglais “to rent” qui veut dire “louer”. En espagnol d’Espagne on dit “alquilar”

 

32- Naco

Pour dire “ringard, par opposition au mot « fresa ». Attention certes à son utilisation, car beaucoup l’utilisent pour dénigrer les Mexicains de couleur et les pauvres.

 

33- Fresa

Ce terme est utilisé pour parler d’un “fils à papa, un bourgeois”. C’est un synonyme de “mirrey”

 

34- Ahorita

Qui signifie “maintenant” ou “ahora” en espagnol avec le diminutif, en mexicain comprenez-le comme « bientôt », « quand j’aurai le temps ». Le petit point culture : le rythme mexicain est très différent de chez nous en Europe. La notion de temps peut être un peu perturbante pour nous. Nous, impatient dans une file d’attente, eux relax profitant du moment présent à ne rien faire. Ils sont hyper relax. Peu ou pas de stress. Même en plein Mexico DF (dé, éfé prononcé à l’espagnol), j’étais relax !

Si vous voulez des astuces et conseils pour retenir le vocabulaire, vous pouvez consulter cet article pas à pas : “Comment apprendre du vocabulaire sans l’oublier ?

 

Prêt pour le départ ?

Voilà vous êtes paré linguistiquement pour partir au Mexique. En utilisant ces expressions vous allez vous faire des amis. Les Mexicains sont hyper abordables, ce sont des personnes extrêmement gentilles. Ils sont très à l’écoute et prennent le temps de passer du temps avec vous. Ils préféreront vous porter de l’attention et arriver en retard à leur rendez-vous. J’ai passé 6 mois au Mexique et ce fut une expérience exceptionnelle. Je peux même dire que ce fut la meilleure période de ma vie, malgré plusieurs voyages d’une durée similaire dans d’autres pays auparavant.

Pour aller plus loin, je peux vous conseiller les guides de conversation Lonely Planet qui sont pas mal fait pour connaître les quelques expressions indispensablesdans une langue. Je l’ai trouvé pour le Mexique. Attention version espagnole/anglais > parfait pour bosser 2 langues en même temps

 

BONUS 1 : Quelques endroits de paradis à découvrir au Mexique

Tulum

Tulum est un site archéologique d’une ancienne cité Maya, situé dans la péninsule du Yucatan dans l’état du Quintana Roo. Cette région est aussi communément appelée la Riviera Maya, le long de la mer des Caraïbes.

C’est un vrai décor de carte postale, mer turquoise, sable fin et forteresse Maya placée juste là au bord de la plage. C’est vraiment magnifique. Petite anecdote : je me souviens ce jour là, j’étais en tongs. Pas de bol, je trébuche, m’éclate par terre et le pire c’est que ma tong s’est rompue. C’était parti pour passer la journée à pieds nus ahah. Pas grave, le décor magnifique était trop beau pour que ça me gâche la journée.

 

Teotihuacan

Si vous aimez les vielles pierres vous serez servi. Décor grandiose. C’est un site archéologique contenant les plus grandes pyramides méso-américaines jamais construites en Amérique précolombienne (merci Wikipédia). Vous ne serez pas déçu.

Le site archéologique de Teotihuacan

 

Akumal

C’est une plage sur la Riviera Maya, proche de Playa del Carmen (très touristique). Mais pas seulement. C’est un spot de snorkeling incroyable. Il y a une réserve de poissons, tortues et autres animaux sous-marins impressionnantes, genre des barracudas… Et le top c’est que vous pouvez y accéder depuis la plage avec seulement un masque et un tuba. Oui oui c’est moi en dessous, et dire que j’avais peur d’y aller. Je ne regrette pas d’avoir ravalé ma trouille. Petit conseil :  j’y suis allée le matin à 9h, ‘j’étais seule au monde avant l’arrivée des bus.

Snorkeling à Akumal, ce barracuda a l’air énorme, mais il n’était pas aussi impressionnant, la photo donne cet effet, et je n’étais pas aussi proche que la photo laisse paraître, je vous ai dit que j’avais la trouille..

 

Oaxaca

Oaxaca est une jolie ville, très colorée dans le Chiapas. L’atmosphère est paisible et agréable, elle vaut la peine d’être visitée. Vous y trouverez des spécialités culinaires du Mexique mais aussi la fameuse boisson typique le Mezcal, (cousin de la téquila).

Oaxaca

 

La Huasteca Potosina

En pleine nature, vous découvrirez la fameuse cascade de Tamul mais pas seulement. C’est une région incroyable où vous rencontrerez de nombreuses cascades, grottes et gorges. Si vous aimez les sports nature comme le rafting, canoë et le canyoning, vous serez au paradis dans un cadre splendide loin de la ville. J’en ai des frissons d’y repenser.

Le Mexique ne se résume pas bien sûr à ces quelques destinations, mais ce pays à encore beaucoup à offrir. Je peux aussi entre autres vous recommander : Mexico DF, Guadalajara, Guanajato, Quérétaro,  El Valle del Bravo, Xochimilco, Taxco, Puerto Escondido, Monte Alban …

La Huasteca Potosina

 

Bonus 2- Organisation voyage

Je ne peux pas vous parler du Mexique sans Conexion,c’est un “groupe”, “club” “famille” “amis”. Je ne sais pas comment les nommer car j’ai passé tous mes week-ends avec eux pendant mon séjour au Mexique, c’était comme mes potes. En gros, ils organisent des séjours sur une journée, un week-end. Ils vous proposent aussi des logements et vous donne des conseils sur la vie au Mexique. Ce n’est pas un “organisateur de voyage” au sens formel du terme comme on les connaît, alors qu’ils font le même boulot. Mais c’est hyper relax. Bon, je vous préviens la moyenne d’âge, c’est 20 ans, je ne vous recommande pas de passer par eux pour un séjour familial. Je me suis fait mes meilleurs amis pendant ces séjours. Même si vous partez seul (mon cas), au bout de 10 minutes dans le bus, vous avez de nouveaux amis.  Mon retour en France a été très difficile à cause d’eux ahah.

 

Mon voyage date de 2013 et j’ai encore des frissons en repensant à mon expérience. Merci beaucoup à Karim de m’avoir permis de revivre ces moments à travers l’écriture de cet article. J’espère sincèrement qu’il vous aidera et vous guidera à travers le Mexique. N’hésitez pas à ajouter d’autres expressions complémentaires en commentaires et nous raconter vos expériences au Mexique !

Vous pouvez également télécharger votre kit de survie pour le Mexique et le conserver précieusement pour votre futur voyage !

Téléchargez votre kit pour aller au Mexique ici ! 

Share Button

1 Comment

  1. Marianne dit :

    Hola
    Je n’ai pas(encore) la chance de pouvoir partir au Mexique mais …des mexicains viennent à moi en juillet à l’occasion d’ un festival international de folklores.
    Je vais les guider pendant une semaine et m’imprégner de leurs richesses culturelles…
    Merci beaucoup pour ces infos…
    Effectivement il est parfois compliquer de faire comprendre ce flegme naturel(dans mon cas à des ‘nord…man’)
    Et si vous êtes dans le coin, des mexicains seront à Alençon (61) du 10 au 14 juillet…..et des colombiens le 15/07.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *