Comment apprendre l’espagnol différemment – avec Bertrand, polyglotte

Apprendre l'espagnol différemment

 

Habituellement, quand vous voulez apprendre l’espagnol, vous vous tournez vers un prof… d’aquaponey ? ¡Claro que no! 😉 Vers un prof d’espagnol ! J’aimerais vous proposer aujourd’hui une autre solution. Et si vous receviez, en complément, les conseils d’un polyglotte ?

Quelques blogueurs polyglottes proposent de vous apprendre une langue, sans s’adresser à vous dans cette langue. En fait, ils vous proposent de vous concentrer sur l’apprentissage des langues en général, pour mieux apprendre celle que vous désirez maîtriser, dans notre cas l’espagnol. Cette démarche est nouvelle, insolite, efficace. Je vous propose de la découvrir grâce à l’un des blogueurs maîtres en la matière, un « coup de cœur pas à pas » : Bertrand Millet, du blog Fast’n Fluent.

 

Qu’est-ce qu’un polyglotte ?

Avant de vous présenter la méthode de Bertrand, qu’est-ce qu’un polyglotte ? Ce mot a des racines grecques : polus signifie « nombreux », et glôtta, « langue ». Un polyglotte est donc une personne parlant plusieurs langues. Plus spécifiquement, une personne parlant deux langues est appelée bilingue, et trois, trilingue. Les hyperpolyglottes sont des personnes capables de s’exprimer dans plus de six langues différentes ! Wouaaaa !!!

 

 

¿Quién es Bertrand?

Bertrand est blogueur, le genre « globe-trotteur j’tiens pas en place », on en a tous un dans notre entourage ! Parallèlement à sa passion pour les voyages s’est développée un amour des langues. Comme je le dis souvent, il n’y a pas de plus belle manière de voyager que de parler avec la population locale dans leur langue maternelle. On s’imprègne du pays, de sa culture, de son ambiance… Bertrand parle aujourd’hui 7 langues différentes ! Sa langue maternelle est le français, il maîtrise à un très haut niveau l’espagnol et le persan, tout comme l’allemand. Il parle aussi le russe, le portugais et l’arabe tunisien.

Je vous avoue avoir été également touché par son histoire « linguistique ». Il vient d’une famille mono-lingue et était nul en langues à l’école. Il a appris, plus tard, l’anglais et le persan seul. Il est l’exemple même de ce que j’affirme chaque semaine sur Espagnol pas à pas : n’importe qui peut apprendre une langue. Peu importe d’où vous venez, géographiquement ou socialement, vous pouvez devenir bilingue… ou polyglotte ! Il suffit d’avoir de la volonté et une bonne méthode.

 

 

C’est quoi son blog ?

Bertrand explique qu’il a créé Fast’n Fluent… parce qu’on lui demandait toujours comment il avait fait ! Au lieu de passer sa vie à expliquer individuellement comment il est devenu polyglotte, il a décidé de l’expliquer sur internet pour que cela serve au plus grand nombre. Il est donc devenu blogueur. Il enseigne, sur Fast’n Fluent, comment apprendre les langues différemment qu’à l’école ou que dans une méthode classique. Sa proposition : hacker une langue.

 

L’avantage d’apprendre l’espagnol différemment

Si vous l’avez bien compris, l’angle nouveau des blogs comme celui de Bertrand consiste à apprendre les langues en général pour parler plus rapidement celle qu’on veut. Moi-même étant polyglotte, je sais qu’apprendre une langue correspond à un mécanisme commun à toutes les langues. Des blogueurs polyglottes, comme Bertrand, ont décidé de partir de là. Je partage avec vous leur méthode, plus précisément celle de Bertrand, car elle présente de nombreux avantages, complémentaires d’un apprentissage classique :

  • Cela permet d’apprendre l’espagnol différemment, elle ira très bien pour celles et ceux qui recherchent autre chose qu’un apprentissage traditionnel
  • Avec cette distance vis-à-vis de la langue, vous allez à l’essentiel et vous pouvez communiquer très rapidement et atteindre une communication basique
  • Comme tout apprentissage par internet, le contact régulier avec le blogueur et le youtuber permet de garder la motivation. Vous avez moins de chance de baisser les bras parce qu’il vous transmet son énergie et entretient votre enthousiasme.
  • Si vous pensez que vous échouez toujours avec l’espagnol, la percevoir comme une langue parmi tant d’autres et décider de le hacker peut vous aider à relativiser faire la différence.

 

À savoir tout de même…

Attention concernant un point : apprendre l’espagnol avec un polyglotte qui vous parle DES langues peut être déroutant. Ce type de blog est davantage fait pour des personnes plutôt autonomes, n’ayant pas peur du changement et des défis nouveaux. Si vous préférez la « bonne vieille méthode », alors il vaut mieux ne pas s’aventurer sur ce terrain. Quoique… on peut toujours être agréablement surpris ! 😉

 

J’avais eu l’occasion de rencontrer Bertrand à Cadaques et de lui poser quelques questions. Je vous laisse la vidéo que j’ai tourné avec lui ci-dessous et comprendre comme peut-on apprendre l’espagnol différemment.

 

 

Avez-vous des questions sur cette nouvelle forme d’apprentissage ? L’avez-vous déjà testée ? 

On se retrouve tout de suite dans les commentaires ! 😉

Share Button

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *