Débuter en espagnol : les conseils essentiels !

Consejos 2

Vous êtes nombreux à m’avoir écrit pour me dire que vous débutez l’espagnol et que vous avez besoin de conseils pratiques. Merci d’ailleurs pour vos messages de soutien, ils donnent de l’énergie pour continuer. Cet article est pour vous ! Et également pour les plus confirmés, une piqure de rappel ne fait jamais de mal 😉

Apprendre une langue n’est pas une tâche facile, mais évidemment pas insurmontable. Si d’autres l’ont fait, pourquoi pas vous ? Il suffit simplement de suivre des bons conseils et d’adopter des bonnes stratégies. Et aussi d’avoir la niak… !

« Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c’est savoir ; vouloir, c’est pouvoir ; oser, c’est avoir. »

Alfred de Musset, Barberine, 1835

 

Connaître les concepts clés pour l’apprentissage d’une langue

Un défaut de prof : on ne peut pas s’empêcher de parler d’une chose sans dire « attends, avant, je pose les bases… » Mais bon, j’assume !
Quand vous apprenez une langue, il faut savoir que vous abordez plusieurs compétences :

  • L’expression écrite : savoir rédiger un texte
  • Expression orale : pouvoir s’exprimer oralement en continu
  • Compréhension de l’écrit : comprendre une production écrite
  • Compréhension de l’oral : saisir le sens d’une production orale
  • Interaction : être capable de converser dans une langue

Il est bon de définir les compétences à travailler en priorité en fonction de votre situation, même s’il ne faut rien négliger.

 

L’apprentissage d’une langue est également évalué selon l’échelle suivante :

 

Définir une stratégie

Apprendre l’espagnol, c’est effectuer des actions concrètes visant à mémoriser des informations. Je sais, je simplifie un peu beaucoup… Mais c’est pour vous aider à démystifier l’apprentissage. Ce n’est pas compliqué, il suffit d’établir vos actions concrètes qui vous permettront de retenir cette langue. A chacun sa stratégie. Prenez le temps d’établir la vôtre.

 

 

Des idées d’actions concrètes ?

  • Vous inscrire à des cours d’espagnol dans votre quartier, l’effet de groupe vous aidera à ne pas lâcher
  • Pour les élèves et les étudiants, évidemment ne pas sécher les cours (non mais oh !! 😉 ) et participer un maximum en classe, bien apprendre ses leçons, et appliquer d’autres conseils que vous trouverez dans cet article
  • Trouver un échange linguistique avec un hispanophone
  • Certains d’entre vous préféreront ou auront besoin d’un renforcement avec un prof particulier. C’est également une possibilité.
  • Pour ceux qui sont plus autonomes et débrouillards, vous pouvez trouver une méthode pour apprendre la langue en librairie. N’oubliez pas de trouver à côté un contact direct avec la langue (avec une personne ou via films, radios…)

La stratégie à adopter dépend uniquement de vous, de votre emploi du temps, de votre caractère, de votre porte-monnaie aussi.

À ces actions concrètes vous pouvez / devez ajouter des rituels et des bonnes habitudes à adopter. Je vous les transmets dans cet article.

 

Définir des objectifs clairs et réalisables

Un autre conseil important : demandez-vous quel est VOTRE objectif dans l’apprentissage de l’espagnol. Tous sont respectables : avoir 16 au bac, être capable de communiquer quand je vais dans la famille de mon mari, trouver un travail en Espagne, enseigner la langue, pouvoir voyager et communiquer sans trop de problème.

Quand vous avez votre objectif central, proposez-vous des sous-objectifs, moins ambitieux.

Par exemple : voir et revoir ce film sans avoir besoin des sous-titres, maîtriser le présent, être incollable sur le vocabulaire de la mer et de la maison pour mes vacances cet été chez les cousins en Espagne. Ces sous-objectifs sont difficiles à définir du premier coup. N’hésitez pas à les revoir à la hausse ou à la baisse, mais ils vous permettront de baliser l’apprentissage et de vous motiver quand vous les aurez atteints.

 

Définir une fréquence réalisable… et s’y tenir !

Se réserver réellement des créneaux dans son planning. En début de semaine, étaler par exemple trois séances d’une heure dans son planning, le marquer dans l’agenda, et les prendre en compte. Expliquer autour de vous que vous étudiez l’espagnol et que vous y consacrez du temps, les autres vous motiveront.
Ne pas sauter ces moments dédiés à l’espagnol. Si vous êtes fatigués, faîtes quelque chose simple et sympa, regardez une série en VO, mais ne manquez pas de séance. Un mot d’ordre : de la rigueur ! C’est essentiel. Il est normal d’avoir plus ou moins d’énergie en fonction des jours et des moments de l’année, mais il n’y a pas d’excuse pour sauter un cours d’espagnol ! (c’est le prof hyper exigeant qui parle là… mais c’est pour votre bien !)

 

 

Relire ce qu’on a fait la dernière fois

Quand je donnais des cours, je commençais toujours la séance en révisant ce qu’on avait fait l’heure précédente, et j’interrogeais un élève au hasard pour reformuler (je sais… c’est pas fun… Bonjour aux anciens élèves qui liraient l’article d’ailleurs !!). Je ne le faisais pas pour le plaisir ou par sadisme (quoique ? Je rigole 😉 ), ça prenait du temps et c’était rébarbatif, mais ESSENTIEL !

Toujours commencer un moment d’espagnol en relisant ou en se récitant ce que l’on a retenu de la dernière fois. Il n’y a pas de mystères, il faut rabâcher, répéter sans cesse, tout en découvrant des nouvelles choses par la suite. Courage, on est tous passés par là !

 

La grammaire (ay ay ay !!)

Il est important de dédier des moments pour la grammaire. Je ne vous vends pas du rêve, je vous l’accorde. Mais la grammaire est l’ossature de la langue, la base. On ne peut pas l’apprendre sans. Par contre, ce n’est que l’ossature, ne limitez pas votre apprentissage de l’espagnol à des cours de grammaire. Il faut trouver un juste milieu. Le mieux – pour éviter les envies de sauter par la fenêtre – est de faire des petits moments grammaire à chaque séance. Au tout début, quand vous avez de l’énergie, révisez quelques verbes, faites quelques phrases avec gustar (aimer), par exemple.

 

Faire de l’espagnol en dehors des cours : ça peut être tellement FUN !

Créez-vous un environnement propice à votre apprentissage en dehors des cours.

Pour ceux qui apprennent l’espagnol en Espagne ou en Amérique latine, ou qui sont en couple avec un hispanophone : chanceux !! Profitez de chaque instant pour être en contact avec la langue.

Pour les autres, pas de panique, j’étais dans votre cas, c’est tout à fait possible d’apprendre de France (ou de Navarre… ou de Belgique, Maroc, Algérie, Australie, Angleterre ! Merci à ceux qui me suivent d’autres pays !). Il faut pour cela simuler l’immersion linguistique ou créer des moments de détente en contact avec l’espagnol.

 

 

Besoin d’idées pour apprendre en s’amusant ?

Vous pouvez regarder des films en VO/VOST, des séries, des chansons… Ou aller à un maximum de musées ou d’expositions en lien avec l’Espagne ou l’Amérique latine (prenez les audio-guides et les dépliants en espagnol !), ou encore trouver un échange linguistique…

Pour ceux qui aiment les jeux de société : scrabble en espagnol, mots croisés espagnols en ligne, taboo en espagnol (j’adore celui-là !!).

Pour ceux qui aiment la lecture, il existe des éditions bilingues de romans, procurez-vous des BD en version originale, il y a peu de texte mais c’est efficace, les images aident.

Ou bien… Suivez la rubrique de mon blog « Culture G » ! 😉

Ces moments vous permettront également de trouver de la motivation une fois l’enthousiasme des débuts retombé.

 

La peur du premier pas ? C’est normal… Lancez-vous !

Je connais beaucoup de personnes qui me disent « je vais apprendre l’espagnol », « j’y pense mais par où je commence ? », « j’aimerais parler espagnol ». L’unique solution ? PASSER À L’ACTION, faire le premier pas, foncer, sauter à l’eau… On se comprend ? 😉

Il n’y a pas de miracle pour la langue, il faut s’y mettre sans attendre. Il est bon de planifier son apprentissage, mais l’appréhension ne doit pas être un obstacle insurmontable, il faut passer à l’acte. Vous avez certainement déjà un contact avec l’espagnol, vous savez certainement déjà des choses, du vocabulaire, vous maîtrisez déjà la prononciation de certaines lettres… En fait, vous avez déjà commencé à apprendre l’espagnol sans vous en rendre compte. Donc on respire profondément, on se redresse et on fonce !

 

Alors, prêts à faire le premier pas ?

 

Quelques idées de sites pour passer à l’action :

Cliquez sur le nom de chaque site en rouge pour y accéder.

Pour les sites internet:
Espagnolfacile : ce site vous permettra de trouver essentiellement des exercices à faire seuls, avec correction et classés par thème. Il y a aussi quelques cours, très sommaires. Même s’il peut y avoir quelques erreurs, c’est gratuit et assez ludique. Le site s’adapte à votre niveau.
Duolingo : ce nouveau site est vraiment très bien fait. Il vous propose d’apprendre l’espagnol 5 minutes par jour gratuitement. En gros, le principe est d’apprendre en s’amusant, de manière ludique. Ça peut être un très bon outil. Beaucoup de mes amis l’utilisent ! (Pas seulement en espagnol d’ailleurs)

Pour regarder la TV
RTVE : il s’agit d’une chaîne de TV espagnole. Vous y trouverez en replay des films, des séries, des reportages ou les infos.

Des idées de séries en espagnol :
Suivre des séries en espagnol est un excellent moyen d’apprendre en s’amusant.

  • Un dos tres : est la série espagnole la plus connue. Si vous accrochez à cette histoire sur des jeunes espagnols apprenant la danse, vous apprendrez un max de vocabulaire !
  • Velvet : une nouvelle série qui fait un carton en Espagne, avec en moyenne 4 millions de téléspectateurs ! Vous ne résisterez pas aux intrigues des galeries Velvet, maison de couture et grand magasin de Madrid, qui domine la mode espagnole.
  • Soy Betty la fea : une série assez drôle entièrement disponible sur youtube !

En radio
Une radio très populaire en Espagne : Cadena SER, radio généraliste programmant des émissions d’actualité ou de divertissement, parlant de culture et de sport, et faisant écouter des chansons bien sympathiques.
Une autre radio sympa pour écouter de la musique : los 40 principales

Évidemment, en France, n’hésitez pas à écouter Radio Latina pour entendre des chansons espagnoles !

Les applications
Enfin, ne négligez pas les applications pour smartphone, comme par exemple MosaLingua. Il s’agit d’une application qui propose un travail de révisions espacées en s’adaptant à votre apprentissage. Plusieurs amis commençant l’espagnol l’ont essayée, c’est apparemment très efficace, et beaucoup moins cher que d’autres applications, comme Babbel par exemple, également très bien fait.

En ce qui concerne les blogs…
Et bien très sincèrement, je n’ai pas trouvé de blog qui propose de vous donner des pistes pour apprendre l’espagnol et de garder la pêche. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a motivé à créer le mien.
Si vous êtes intéressés à me suivre, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter en haut à droite du site, ou à suivre ma page Facebook !

N’hésitez pas non plus à vous procurer une bonne grammaire espagnole. Pour commencer, je vous conseille le Bled Espagnol, très consistant pour vos premiers pas.

Si vous voulez investir directement dans une bonne grammaire complète, qui vous suivra tout au long de votre apprentissage, vous pouvez également choisir entre ces deux livres.

   

À moi de vous poser deux questions :

  1. Quel est votre objectif ?
  2. Quels conseils pensez-vous appliquer ou appliquez-vous déjà ?

Votre avis m’intéresse beaucoup, expliquez-moi votre objectif et vos stratégies, je n’hésiterai pas à vous répondre et à vous conseiller si besoin !

Vous pouvez m’écrire ci-dessous !

Share Button

29 Comments

  1. Holà ! J’apprends l’espagnol depuis mon arrivée à Barcelona il y a trois mois. Ma technique est d’utiliser duolingo chaque jour et de suivre deux cours de 1h30 par semaine au CFA de mon quartier.
    Actuellement je cherche à passer à la vitesse supérieur afin de réaliser mes projets sur Barcelone. Quel outils me proposez vous ?

    PS : votre site est très agréable à lire et donne beaucoup de motivations.

    Merci
    Justine

    1. Karim Joutet dit :

      Hola Justine !
      J’espère que ton arrivée à Barcelone se passe bien. L’arrivée est parfois fatigante, mais la ville est tellement belle que c’est vite compensé 😉
      Ta technique me semble très bonne. Ce site et ces deux cours seront très efficaces. Par contre, pour passer à la vitesse supérieure, je pense qu’il faut voir l’espagnol comme une langue de vie, et pas seulement comme un objet d’étude. Il faudrait l’utiliser un maximum dans des cas concrets.
      À Barcelone il y a énormément d’échanges linguistiques. Tu parles une heure en français à quelqu’un qui te parle une heure en espagnol. C’est un bon compromis. Renseigne-toi s’il y a une association dans ton quartier aussi, pour t’y intégrer et pratiquer un maximum l’espagnol à travers les rencontres que tu y ferais. Enfin, le site couchsurfing organise aussi des événements, des sorties pour ceux qui le veulent. Regarde en fonction des invités qui y vont, et va où il y a un maximum d’espagnols. Ce sont des techniques que j’ai utilisées en arrivant à Barcelone, ça a plutôt bien fonctionné.
      Excellente installation ! 😉

    2. bonjour justine,

      si je peux me permettre. la vitesse superieure peut consister a aller a des meet up a barcelone. c’ets gratuit et c’est des echanges linguistiques. sur un sujet pdt x minutes tu parles en espagnol et pdt x minutes sur un autre sujet les autres parlent en francais. ca permet de mettre en pratique dns un contexte d’echange les acquis des cours. ce sont des moments en plus tres sympas…

      erika

      1. Karim Joutet dit :

        Bonjour Erika,

        100 % d’accord avec toi ! 😉 Et ces échanges linguistiques sont nombreux à Barcelone, il faut en profiter ! Et cela permet de faire des nouvelles rencontres intéressantes humainement.

  2. gonthier dit :

    Bonjour,
    Merci de prendre de votre temps pour rédiger votre blog que je trouve intéressant. Ces quelques petits conseils que je partage et que je suis …… Mon objectif, vivre en Espagne et donc communiquer ….

    1. Karim Joutet dit :

      Bonjour, merci pour ce commentaire 😉
      Magnifique cet objectif, vivre en Espagne, et un des plus ambitieux. Dans ce cas, peut-être faut-il mettre l’accent sur l’oral, ou en tout cas ne pas le négliger, c’est ce qui vous sera le plus pratique sur place. Si vous n’êtes pas encore en Espagne, un maximum de simulation d’immersion, radio et télé espagnoles si vous pouvez ! Les sites dont j’ai parlés peuvent aussi vous être utiles.
      Bon courage pour la réalisation de ce magnifique projet !

  3. baron mercedes dit :

    Bonjour Karim , en lisant votre article je me suis revu sur les bancs de l’école avec un de mes prof préféré !!! L’article est attirant et motivant , le conseils judicieux et pleins de bonnes idées pour joindre l’utile a l’agréable pour apprendre dans de bonnes conditions et avec enthousiasme !! Vous avez tout comprit sur la meilleure façon de donner envie d’apprendre avec plaisir !! Cela me rappelle un enseignent que ma fille la plus jeune a eu en fin de primaire qui lorsque je l’ai vu arriver avec sa jeunesse et ses derniers cours sous le bras m’avait laissé comme un arrière gout de préjugé. Seulement lorsque ma fille est arrivée a la maison après on premier cour avec lui et ou elle m’a dit tu sais maman il est trop génial et avec lui on va bien s’amuser , je crois que sans le vouloir j’ai eu un rictus et étant présidente des parents d’élèves et inquiète pour tout les élevés de sa classe , je n’ai pas attendu une réunion pour aller le voir . Et là très gentiment et avec une grande assurance il m’a dit ” je vous demande juste un peu de temps pour faire mes preuves et ce sont par vos enfants que vous les aurez . J’aime mon métier et je sais que la meilleure façon de faire apprendre même au dernier de la classe c’est en lui faisant croire qu’il s’amuse et qu’il y prenne du plaisir . En lisant votre article j’ai aussi pensée a ce jeune instituteur ( c’est ainsi qu’on les appelés a cette époque ) . Je suis convaincu que vous avez les mêmes bases que lui donc un succès assuré ! Excusez moi d’avoir été si longue .

    1. Karim Joutet dit :

      Merci pour ce commentaire très riche et très encourageant. Cela me touche beaucoup. En effet, lier l’utile à l’agréable est important. Attention, ce n’est pas toujours possible ni évident, mais je pense qu’il faut le faire un maximum ! En tout cas j’en ai eu la preuve avec mes élèves, quand j’arrive à rendre un cours plus attrayant, la leçon est aussitôt acquise. Encore merci pour ce commentaire évidemment pas trop long, et bon courage à vos enfants pour leurs apprentissages ! 😉

  4. Bonjour Karim,

    J’adore ton blog !
    Cela fait depuis septembre que je prends des cours d’espagnol avec mes heures CPF, et j’arrive au terme et il me reste beaucoup a voir encore. Du coup forcement ton arrivé c’est que du bonheur pour moi 😉 .
    Mon objectif est de tenir une vrai conversation, et savoir écrire correctement l’espagnol, car pour mon travail je dois prendre contacts avec mes collègues Espagnol. En 2017 je vais aller à Barcelone plusieurs fois dans l’année en stage d’une semaine à chaque fois.
    Merci !
    Muchas gracias para todos los consejos, yo comienzo a mirar y hacer los ejercicios 😉

    1. Karim Joutet dit :

      Merci pour ton commentaire Marie ! Ton enthousiasme fait du bien ! 😉
      Les cours d’espagnol, c’est très bien. Quand on arrive au bout d’une formation, c’est justement le moment de prendre un peu de recul avec les cours accumulés et de passer à la réactualisation et à la mise en pratique. N’hésite pas à mettre en pratique justement les conseils de cet article pour pratiquer un maximum et simuler l’immersion linguistique 😉
      Un placer escribir artículos para personas entusiasmadas como tu ! De verdad 😉
      Animo para tus proyectos, son ambiciosos pero realizables, ya veras ! Un abrazo

    2. dominique casenave dit :

      je prends des cours avec une association et ton blog m’est très précieux je le partage avec quelques un du groupe je suis à la retraite et cela me permet de pratiquer et d’aider avec ma petite fille qui est en 4ème (je n’avais jamais appris l’espagnol en étant des Landes) grosse erreur mais là je suis enchantée GRACIAS a ti

  5. Pierrette HERNANDEZ dit :

    Bonjour Karim,
    Je suis un cours d’espagnol depuis Octobre 1h par semaine, nous sommes 10 dans le cours. Bien sur n’ayant jamais pratiqué j’ai beaucoup de mal avec la prononciation. J’ai découvert duolingo il y a 15 jours et j’y vais chaque jour 15mn. Je trouve que cela m’aide pour le cours mais il y a beaucoup à faire, mais j’ai le temps je suis retraitée et comme je te l’ai déjà dit dans mon message précédent j’étudie pour essayer de suivre une conversation quand je vais en espagne dans la famille de mon mari. Je trouve tes articles supers avec beaucoup de conseils pour nous aider, un grand merci à toi

    1. Karim Joutet dit :

      Bonjour Pierrette !

      Merci beaucoup pour ton témoignage (je me permets de tutoyer, j’espère que ce n’est pas un problème !). C’est une excellente chose de suivre des cours avec un professionnel et en groupe ! Deux très bons choix. Cela permet d’être “contrainte” de se rendre à cette heure de cours et crée une routine, tout en gardant la motivation entretenue par le groupe ! Renforcer cela par des sites internet est également une très bonne chose. Tu as tout pour réussir, Seguro que me hablarás en español dentro de poco! En todo caso, ánimo para llevar a cabo este proyecto muy bonito, poder comunicar con la familia de tu marido. ¡Seguro que te lo agradecerán!!
      Un abrazo
      PS : gracias a ti por leerme 😉

  6. Merci beaucoup Karim pour ce blog. Un regal a lire.

    1. Karim Joutet dit :

      Merci Erika pour ce retour, ça donne l’énergie pour continuer, vraiment 😉 Gracias !
      N’hésite pas à me dire si tu veux que j’aborde certains thèmes. Un saludo !

  7. Delphine dit :

    Bonjour Karim, merci beaucoup pour ton blog!!! Je cherchais justement un moyen pour améliorer mon espagnol. J’ai déjà bien avancé en étant en Argentine depuis un an. Mais j’aimerais vraiment approfondir la concordance des temps pour me sentir plus à l’aise et ne plus lancer les verbes au hasard. De même j’aimerais enrichir l’emploi des mots de connexion pour faire des phrases plus complexes.
    Et les rappels que tu as mis sont les bienvenus.
    Merci beaucoup!

    1. Karim Joutet dit :

      Bonjour Delphine !
      C’est moi qui te remercie pour ton message et pour ta lecture de mes articles ! 😉
      Je note ta demande pour la concordance des temps, je publierai un article très prochainement dessus, reste connectée 😉
      Pour la liste des mots de connexion, j’en ai une dans mes cours, je la partage aussi rapidement.
      N’hésite pas à me guider si tu as d’autres besoins !
      N’hésite pas non plus à t’inscrire à la newsletter pour te tenir informée lorsque je publierai des articles.
      Un abrazo !

  8. KOENIG HELENE dit :

    Bonjour Je sus retraitée et désire apprendre l espagnol pour aller en vacances en Espagne et au Portugal.. En plus j ai une relation au Vénézuéla …qui parle principalement l espagnol nos entretiens sont difficiles Merci d avance Je précise que j ai commencé des cours dans ma région A bientot

    1. Karim Joutet dit :

      ¡Hola Hélène!
      Bon courage dans ton apprentissage. J’espère que tu vas progresser rapidement pour pouvoir communiquer avec cette personne du Vénézuela. Tes vacances en Espagne devraient t’aider ! N’hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit 😉

  9. Hola Karim,

    Super article. J’essaye d’apprendre l’espagnol par moi-même, car je pars 6 mois faire le tour de l’Amérique latine. J’ai fait Allemand au lycée, alors autant dire que pour l’Espagnol, je suis partie de 0.
    J’ai un peu tout essayer : Duolingo dans le bus en allant au boulot, puis Babbel qui me correspondait mieux je pense. Mais je me suis un peu lassée de ces appli… alors, je me suis mise à lire Tintin en Espagnol. Le contexte aide à comprendre… on saisit le sens et petit à petit on retient. 🙂
    Et maintenant, place à la pratique en Amérique latine … hâte de voir si l’on me comprend 🙂

    1. Hola Aurore !
      Quel projet ! T’es courageuse, et pleine d’énergie. J’espère que tout se passera bien pour toi, profite un maximum des paysages et des rencontres 😉
      Tu as tout à fait raison. Je pense qu’il ne faut pas se contenter d’une manière d’apprendre. Entre les applications, les films, les cours, la lecture… Il y a beaucoup de manières différentes d’apprendre. Autant toucher un peu à tout !
      Raconte-nous comment ton voyage se passe surtout. Tu te feras comprendre sans problème, j’en suis sûr ! 😉
      Saludos

  10. Sophie Amélie dit :

    Hola !

    J’ai toujours été très réfractaire à la culture hispanique, mais cette année, j’ai décidé d’apprendre l’espagnole seule, et j’ai donc opté pour la semi immersion, en effet, j’écoute que des chansons espagnole, je regarde des vidéos de youtubeur espagnole que je fais sous titré en espagnole, et je regarde une série pour jeune ado en espagnole… Je m’étais acheté un cahier d’apprentissage en complément… mon soucis vient surtout du fait que je ne me fais jamais corriger, j’ai intégré des petites choses, mais tout ce qui est expression orale… Je ne pense pas que je m’exprime correctement, et je ne sais pas comment faire pour progresser sur ce point là.
    De plus, avez vous des méthodes d’apprentissage à me conseiller ?

    Belle journée, et encore félicitation pour ce blog fort intéressant ! (Il y manque juste quelques leçons 😉 )

    1. Hola Sophie !
      Réfractaire à la culture hispanique ? Comment est-ce possible ? 😉 Très content que tu aies changé d’opinion en tout cas ! Très bonne idée la semi immersion. On a beaucoup d’outils à notre disposition, autant en profiter. Par contre, n’oublie pas le côté scolaire, grammaire, vocabulaire… Ça fait aussi partie de l’apprentissage.
      Pour la pratique orale, écoute ces conseils de Carole, ils sont très bons. https://www.youtube.com/watch?v=6-m0ZMGrnzw
      Le mieux est de pratiquer. Cherche un échange linguistique sur internet près de chez toi, ou sur internet, va vers des associations d’hispanophones… Il y a plein de moyens de pratiquer. Bon courage !
      Quant à la méthode, je donne beaucoup de conseils et d’astuces sur l’apprentissage en général, à chacun de mettre au point sa méthode en fonction de ses besoins et de sa personnalité ! Animo 😉

  11. Johanne Gagné dit :

    Hola Karim,
    Merci pour tous tes conseils. De mon côté, depuis environ 5 mois, j’essaie d’apprendre sur tous les sites possibles que je vois sur Fb. J’ai fait Duolingo mais je le repasse régulièrement car je suis incapable de comprendre au niveau des temps de verbes. J’apprend l’espagnol pour mon plaisir mais on ne connait pas l’avenir pour un voyage possible en Amérique du Sud. Je ne me trouve pas assez bonne pour discuter avec les gens, je préfère écrire pour le moment. À vrai dire, dans une discussion, si je ne maîtrise pas mes temps de verbes, il y a peu de chance d’avoir une discussion agréable. Alors, tous les exercices proposés sur Fb, je les fais en espérant qu’un jour, j’arriverai à vraiment communiquer oralement. Merci.

    1. Hola Johanne,
      Avant tout, il n’y a pas à être bonne pour discuter avec des gens. D’où tiens-tu cette idée ? Tu peux te mettre à pratiquer tout de suite, avec ton niveau, en ayant la bonne personne en face de toi, compréhensive et patiente.
      Pour les temps de verbes, pas de mystère : travaille les temps séparés, fais-toi des fiches, des exercices et… pratique un maximum !!
      Mais vraiment, ne sacralise pas la conversation. Il y a des personnes qui arrivent dans un pays hispanophone sans rien connaître, et qui se débrouillent tout de même et progressent rapidement. Tu peux passer à l’acte maintenant ! Sans être trop exigeante avec toi-même 😉 Bon courage !!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *