Fidel Castro, arrêts sur images

Fidel astro arrêts sur images

 

Nancy Berthier, Professeure agrégée d’espagnol, ancienne élève de l’École Normale Supérieure et ancienne membre de la Casa de Velázquez, nous présente aujourd’hui son ouvrage Fidel Castro, arrêts sur images. Vous connaissez certainement déjà Nancy Berthier puisqu’elle nous a donné récemment ses astuces et conseils pour apprendre l’espagnol (cliquez ici pour le découvrir)

 

Fidel Castro, arrêts sur images est une analyse de l’image du dictateur tout au long de sa vie, à savoir comment est-il passé de l’image du guerrillero à celle plus récente du vieux sage. Nancy Berthier sur les constantes de l’image de Castro et sur les différences.

On a beaucoup écrit sur Fidel Castro, quelle est l’originalité de votre ouvrage ?

Il y a effectivement de nombreux ouvrages sur Fidel Castro. Ce sont essentiellement des ouvrages biographiques. Ce que cet ouvrage apporte, c’est un ouvrage décalé puisque le sujet n’est pas Fidel Castro mais son image. Il existe des ouvrages de photographies sur lui, mais les images ne sont pas analysées. Je propose ici une analyse d’une douzaine d’images marquantes sur Castro.

 

Quelle représentation de Fidel Castro à travers le XXe siècle ?

Ce qui n’a pas changé entre le moment du « triomphe » de la révolution cubaine en 59 et le moment où j’ai écrit le livre en 2010, c’est le fait que la figure de Fidel Castro s’identifie à la révolution cubaine. Par conséquent, les images de lui font sens par rapport à la révolution, il en est l’incarnation.
En revanche, cette image a considérablement évolué jusqu’en 2010, c’est cela qui m’intéressait dans cet ouvrage.

 

Quels éléments ont évolué ? Quelle signification donner à ces changements ?

Dans l’ouvrage, je distingue plusieurs périodes, et notamment une période pré-iconique. Je mets en évidence le fait que le Fidel Castro, dont on se rappelle aujourd’hui, le guerrillero, est une création. Tout cela est lié au fait circonstanciel du combat militaire.

Une fois la révolution terminée, le plus logique eut été qu’ils se transforme en chef d’État et qu’il connaisse une métamorphose civile. Or, il va conserver ces traits qui sont la barbe, le béret vert olive, entre autres, qui renvoient à une révolution en marche. L’idée est ainsi développée que la guerre continue.

 

Si vous voulez avoir accès au livre de Nancy Berthier, Fidel Castro, arrêts sur images,  cliquez ci-dessous !

Article associé : “Les conseils et astuces de Nancy Berthier – directrice de l’UFR d’études ibériques (Paris-Sorbonne)

Share Button

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *