Le présent du subjonctif en espagnol : conjugaison et emploi

Espagnol subjonctif réfléchir

 

Chers lecteurs du blog, l’heure est grave… On s’attaque aujourd’hui à un gros morceau : le présent du subjonctif en espagnol ! Un seul article ne sera pas suffisant pour pouvoir apprécier tous les emplois du subjonctif. Je serai donc obligé (et ravi !) de revenir dessus. raioici une introduction de ce temps verbal sur lequel beaucoup d’apprenants rencontrent des difficultés… Bientôt résolues je l’espère ! 😉

 

Valeur du présent du subjonctif en espagnol

Une seule chose à retenir pour le subjonctif : l’irréalité ! Ce temps est avant tout celui de l’irréel, de l’inaccompli, à l’inverse de l’indicatif.

Observons par exemple ces deux phrases :

  • Sé que María mira la televisión. (Je sais que María regarde la télévision)

J’énonce un fait réel, certain : notre gentille María est devant la télévision.

  • Quiero que María apague la televisión. (Je veux que María éteigne la télévision).
  • No estoy seguro de que María pueda mirar la televisión, ¿ha hecho sus deberes? (Je ne suis pas sûr que María puisse regarder la télévision. A-t-elle fait ses devoirs ?).

Dans ces deux cas, je ne présente plus les faits de la même manière. Je veux qu’elle éteigne la télévision, chose qui n’est pas encore faite ; et je ne suis pas sûr qu’elle ait terminé ses devoirs, fait supposé ou dont je doute fortement (non mais oh, les devoirs avant la télé hein ! Petit message subliminal pour les anciens élèves… 😉 ). L’emploi du subjonctif dans ces deux cas permet bien d’insister sur le caractère non accompli de l’action.

Pour récapituler, le présent du subjonctif exprime une action irréelle, inaccomplie ou supposée comme telle, sur laquelle on peut émettre un doute. Cette action peut avoir lieu dans le présent ou dans le futur.

 

Formation du présent du subjonctif

Vous savez conjuguer un verbe au présent ? Et bien vous savez aussi le conjuguer au subjonctif… Les verbes se construisent de la même manière, mais les terminaisons des verbes en AR sont appliquées aux verbes en ER et IR, et celles des verbes en ER au présent sont appliquées aux verbes en AR au subjonctif.
(Pour rappel, il existe trois groupes de verbe en espagnol, qui se terminent en –AR, –ER et –IR).

C’est un peu abstrait ? Voici le tableau ! 😉

Attention : toutes les modifications qui ont lieu au présent de l’indicatif (type diphtongue ou affaiblissement) se font également au présent du subjonctif.

 

Les verbes irréguliers au subjonctif en espagnol

Ils sont, au final, peu nombreux. Les voici réunis dans un tableau.

Astuce : apprenez pour chaque mot la première personne du singulier au présent, il vous suffira (en général) de changer le O (toujours en général…) par l’opposée E ou A, et de continuer la conjugaison au subjonctif ! Et hop, d’une pierre deux coups !

Par exemple, pour CAER, cela donnerait : Caigo > Caiga, caigas, caiga, caigamos, caigáis, caigan

 

Allez, on s’accroche, ça va un peu chauffer, mais c’est pour votre bien !
-> on passe à l’emploi du subjonctif ! Courage !! 😉

 

Emploi du subjonctif

Les apprenants trouvent en général qu’on utilise plus souvent le subjonctif en espagnol qu’en français. C’est en partie vrai, mais cette impression est renforcée par le fait que certains verbes, conjugués au subjonctif en français, ont la même prononciation qu’à l’indicatif.

Je mange (indicatif) / Il faut que je mange (subjonctif) / Il est important que je mange (subjonctif)

Voici un conseil que je donne à mes élèves : en général (oui, sinon ce serait trop facile… !), quand vous avez du subjonctif en français, vous en avez en espagnol. Attention toutefois à bien vous rendre compte quand vous utilisez ou non du subjonctif en français !

 

Après cette « généralité », rentrons dans le vif du sujet !
QUAND UTILISE-T-ON DU SUBJONCTIF EN ESPAGNOL ?

  1. Exprimer une « hypothèse »

On emploi le subjonctif pour exprimer le doute après les adverbes suivants : quizá, quizás, tal vez et acaso, qui peuvent tous se traduire par « peut-être ».

  1. « Para que » est toujours suivi du subjonctif !

Te he preparado este artículo para que mejores tu español. (Je t’ai préparé cet article pour que tu améliores ton espagnol.)

  1. Exprimer un souhait

Voici une tournure souvent utilisée en espagnole : que + subjonctif, pour exprimer un souhait
Que te vaya bien el día (Passe une bonne journée.)
Que descanses. (Repose-toi.)

D’autres formules existent, comme : ojalá + subjonctif
Ojalá te sea útil mi artículo (Pourvu que mon article te soit utile.)

  1. Exprimer un regret

On regrette un fait qui ne s’est pas passé, donc… subjonctif à gogo !!
Que pena que no te guste mi regalo. (Quel dommage que tu n’aimes pas mon cadeau.)

  1. Quand on exprime une possibilité, une probabilité

Es posible que venga a mi cumple. (Il est possible qu’il vienne à mon anniversaire.)
Es probable que aprendas rápido. (Il est possible que tu apprennes rapidement.)

  1. Dans les complétives qui dépendent de certaines catégories de verbes. En voici deux exemples :

Querer que -> Quiero que vengas. (Je veux que tu viennes).
Ser importante que -> Es importante que comas bien. (Il est important que tu manges bien.)

Pour cette liste, vous pouvez suivre le français. N’hésitez toutefois pas à en faire une liste pour prendre conscience de leur utilisation.

  1. Lorsque la complétive dépend d’un verbe principal utilisé avec une négation

No creo que le guste. (Je ne crois pas que je lui plaise.)

  1. Quand je serai grand(e)…

Dans une circonstancielle de temps qui commence par « quand », mettez du subjonctif -> Et oui, l’action n’étant pas réalisée, elle est considérée comme irréelle !
Personnellement, pour me souvenir de cette règle, j’avais retenu que « quand je serai grand » se dit « cuando sea mayor ». En revanche, la principale se met bien au futur :

Cuando sea mayor, seré bombero. (Quand je serai grand, je ferai pompier.)
Cuando salgas, ¿me compras pan? (Quand tu sors, tu m’achètes du pain ?)

  1. « Comme tu veux » se traduit par « como quieras ». 

Pourquoi ? Cela permet de préciser qu’on ne sait pas ce que l’autre veut, cela fait partie de notre irréel, de l’hypothétique pour nous, locuteur.

 


Voici une première liste des usages du subjonctif. Comme d’habitude, prenez une petite fiche, notez les points que vous ne maîtrisez pas du subjonctif, et complétez-la avec les usages que vous rencontrerez lors de votre apprentissage.

Je me permets d’insister à nouveau concernant les fiches. Lire un article sur le subjonctif sans prendre de note n’est pas assez productif. Prenez des notes pour vous centrer sur ce que vous ne connaissiez pas, et revenez-y facilement quand vous avez des doutes. Les fiches sont vos super alliées pour apprendre l’espagnol, ne vous en privez pas ! 😉

 

Quelques exercices

Comme d’habitude, voici quelques exercices pour ceux qui veulent s’entraîner.

  1. Voici un premier exercice avec des verbes réguliers : cliquez ici pour y avoir accès.
  2. Un deuxième exercice qui mélange verbes réguliers et verbes irréguliers : cliquez ici pour y avoir accès.
  3. Un dernier exercice plus complexe qui vous demande de choisir entre le présent de l’indicatif et du subjonctif : cliquez ici pour y avoir accès.

 

Vous êtes arrivés au bout de cet article assez dense : BRAVO ! 😉

Permettez-moi de vous posez une question par curiosité : quels points de l’emploi du subjonctif ne connaissiez-vous pas ? Cet article vous a-t-il semblé trop facile ? Trop dur ?

 

Connaissez-vous d’autres usages du subjonctif ? N’hésitez pas à partager avec les autres lecteurs, on met en commun !

 

Hasta pronto ! 😉

Share Button

14 Comments

  1. Carmen Rich dit :

    Gracias !
    Y ahora, que descanses !
    Très bonne soirée !
    (Dime, Karim, como se dice eso en español…)

    1. Muchas gracias Carmen !! Si, hay que descansar un poco entre dos artículos… 😉 Que pases un muy buen día (o noche, para lo que quieres decir !) 😉

  2. Marie-Annick Rochet dit :

    Merci pour ce nouvel article, très bien fait comme à chaque fois. Me reste à travailler un peu pour intégrer tout ça 😀

    1. Hola Marie-Annick,
      C’est moi qui vous remercie pour ce retour. Oui, travailler et surtout pratiquer en essayant d’y faire attention, ça rentre beaucoup plus vite avec la pratique !
      Hasta luego !

  3. Bravo je ne sais comment dire mais c est la premiere fois que je vois sur 2 pages une explication bien ecrite bien argumente du subjonctif…. pierre blanc blancp1@free.fr
    Ps et je les ai tous aula, la gente de hoy etcetc… tous nul

    1. Hola Pierre,
      Merci pour ce commentaire qui permet de faire le plein d’énergie pour rédiger d’autres articles ! Merci du fond du coeur.
      Bon courage pour la suite,
      Saludos

  4. ZAHIRA LADA dit :

    Gracias Karim
    Lo que me cuesta del subjuntivo son los acentos!!! que siempre me equivoco…
    Gracias por tu ayuda..
    Zahira

    1. Hola Zahira,
      Te cuestan los acentos en subjuntivo ? Son los mismos que en presente del indicativo, pero haré pronto un artículo o un video sobre el tema 😉
      Gracias a ti por tu comentario,
      Un abrazo

  5. Gracias Karim por este trabajo importante que sin duda va a ayudarnos mucho. He hecho los tres ejercicios y tengo algunas faltas :/ Hay que trabajar mas ! Una pregunta : como conseguir un teclado “espanol” con un teclado francès especialmente para los acentos escritos como en la a o la tilde…

    Un abrazo fuerte,

    Domi

    1. Hola Dominique,

      Gracias a ti por tu mensaje. No pasa nada si cometes algunos errores, así se aprende mejor ! Sí, hay que trabajar y sobre todo practicar para asimilar la lección.
      Puedes escribirme un mail por el formulario? Te enviaré un documento para los escribir los acentos con el ordenador. Espero que te ayude. También escribiré un artículo sobre el tema, cuando puedA ! 😉
      Hasta luego !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *