Comment améliorer son accent en espagnol ?

Comment améliorer accent espagnol

Rouler les r sans aucune difficulté, prononcer chaque consonne sans vous tromper, faire chanter vos phrases comme à Madrid ou Buenos Aires : vous en rêvez ? Mais parler comme un natif, ça se travaille ! Vous le savez : la prononciation de l’espagnol est loin d’être simple… Pas de panique ! Avec un peu de patience et un travail régulier, vous ferez d’énormes progrès ! Dans cet article, je vous livre tous mes conseils pour améliorer votre accent en espagnol

Identifier les sons qui n’existent pas en français

Bien maîtriser la prononciation espagnole commence par savoir reconnaître les sons que l’on ne retrouve pas dans la langue française. N’hésitez pas à vous appuyer sur l’alphabet phonétique. Allez, je vous donne un coup de main ! Voici une liste des consonnes et des voyelles dont la prononciation est spécifique à l’espagnol :

– e : se dit « é » ; le son eeeuuuuu est très français ;

– u : prononcez « ou » ;

– v : se prononce comme le b au début de chaque mot ; au milieu, il se prononce entre le b et le v ;

– j : la « jota », l’équivalent de notre r en forçant un peu plus au niveau de la gorge ;

– z et – c (lorsqu’il est suivi des voyelles e et i) : il s’agit de la même prononciation que le th anglais (terme phonétique : /ɵ/) sans faire de bruit ;

– ch : se prononce « tch » ;

– ll : se dit « ye » ;

– ñ : prononcez « ni ». C’est l’équivalent de notre « gn » français. Exemple : « niña » se dit « ninia » ;

– r et rr : il faut les rouler ! 

Voici un cours en vidéo tourné en plein coeur du quartier historique de Barcelone. Je vous y présente l’alphabet et comment le prononcer :

Apprendre à rouler les – r

Pour certains, l’un des plus gros défis dans l’apprentissage de l’espagnol est de rouler les r ! Certains y parviennent naturellement, d’autres ont besoin de s’entraîner longuement. La bonne nouvelle : tout le monde peut y arriver ! Voici quelques astuces : 

  • placez la langue près de votre palais. Tout se joue dans la distance laissée entre les deux ! Si vous collez la langue à la cavité buccale, l’air – et le son – seront bloqués. Si, au contraire, l’espace est trop grand, la langue ne pourra pas vibrer ;
  • le bout de la langue doit toucher l’arrière des dents du haut ;
  • veillez à garder votre langue souple ;
  • aspirez de l’air par la bouche entrouverte. 

Voici mes conseils en vidéo pour bien rouler les R. Cette fois-ci depuis la jolie ville de Tarragona !

Maintenant, je vous mets au défi de prononcer les mots suivants : perro (chien), reloj (montre), rico (riche, délicieux). Entraînez-vous quelques minutes par jour et, dès que vous voyez ou entendez un natif, prêtez bien attention à la manière dont il roule les r. 

Écouter de l’espagnol encore et encore

Écouter des locuteurs natifs est incontournable pour améliorer votre accent. Si vous débutez, commencez par travailler des mots pris isolément. Pour cela, je vous conseille d’utiliser le site forvo. Vous écrivez dans la barre de recherche le mot de votre choix, par exemple pareja (couple), puis vous l’entendez prononcer par plusieurs personnes de différents pays hispanophones (Espagne, Colombie, Mexique, Venezuela…). Écoutez et répétez plusieurs fois chaque syllabe, en insistant sur les sons auxquels votre oreille n’est pas habituée.

Passez ensuite à de courts extraits vocaux. Les chaînes de radio espagnoles, les podcasts (avec les Podcasts pas à pas par exemple ou sur Radialistas par exemple) et les sites de musique en streaming seront vos alliés ! Là aussi, ré-écoutez plusieurs fois les mêmes passages d’émissions ou de chansons. Notez les mots dont vous avez du mal à identifier les phonèmes et répétez-les jusqu’à bien maîtriser leur prononciation. L’avantage est double : non seulement vous améliorerez vos compétences à l’oral, mais en plus vous apprendrez beaucoup de vocabulaire, parfois sans même vous en rendre compte ! 

Visionner des vidéos tous les jours

Écouter c’est bien, écouter ET voir c’est encore mieux ! Regarder des vidéos vous permet d’étudier les mouvements de la bouche, la manière dont le locuteur place ses lèvres et sa langue. De plus, le langage non verbal accompagne la musicalité de la phrase et l’intonation. Observer un Espagnol ou un Latino-américain parler est idéal pour repérer les syllabes accentuées. Vous gagnerez énormément en fluidité si vous faites l’effort de regarder et répéter plusieurs fois les mêmes phrases. Essayez de reproduire le rythme et l’enchaînement naturel des mots.

Voilà une bonne excuse pour passer des heures devant La casa de papel ! Mais attention : ne vous laissez pas happer par les sous-titres ! Si vos yeux restent collés à la transcription en bas de votre écran, vous ne serez plus concentré sur le langage parlé. Autrement dit : vous lirez ou lieu d’écouter et de regarder…

Si vous êtes débutant, je vous conseille de visionner des vidéos sur YouTube en réduisant légèrement la vitesse de diffusion. Essayez par exemple la chaîne  SGEL ELE Espanol para extranjeros. Cette technique vous aidera à distinguer les sons de chaque syllabe. Et si vous êtes de niveau (très) avancé, pourquoi ne pas tenter l’inverse ? Challengez-vous en accélérant légèrement le débit de paroles. Ainsi, lorsque vous discuterez avec des natifs, vous vous sentirez rapidement à l’aise. 

Lire à voix haute

Vous aimez lire ? Profitez-en ! Consultez la presse espagnole, un blog sur un sujet que vous aimez, un livre ou encore un magazine, et lisez lentement à voix haute. Un manuel d’espagnol fait aussi parfaitement l’affaire ! Tout support écrit quel qu’il soit est pertinent. Prenez soin de bien articuler chaque syllabe… N’ayez pas peur d’exagérer ! Décomposer les sons vous permettra bien les assimiler. 

améliorer accent espagnol

Passez à l’action : l’échange linguistique

Il est désormais temps de passer à l’action ! Il ne vous reste plus qu’à sélectionner vos supports audio, vidéo et écrits favoris. Je vous engage à varier les sources pour plus d’efficacité ! Si vous échangez avec un partenaire linguistique, pensez également à dédier un petit temps à la fin de chaque conversation pour qu’il corrige votre prononciation. 

Conseil perso : n’ayez pas honte de votre accent

Dans ce cours, je vous ai donné toutes mes astuces pour améliorer votre accent. Mais surtout : n’ayez pas honte de votre accent ! Au contraire, soyez-en fier. Il fait partie de vous et est un peu comme votre ADN linguistique.

Bien sûr, il faut le travailler et parler au mieux comme les natifs. Mais, si votre accent ne disparaît pas ou s’il reste fort, pas de complexe à avoir. Il dévoile une facette de notre vie et de notre personnalité à notre interlocuteur, pas besoin de le cacher ! Et surtout… l’accent français a très bonne presse en Espagne. Il est glamour. Donc… soyez-en fiers !

Est-ce que vous vous entraînez déjà pour améliorer votre accent ? Comment faites-vous ? J’ai hâte de vous lire sur le sujet !!

2 Comments

  1. Marie José LEDOUX dit :

    Hola Karim,
    Como siempre me encantan tus lecciones muy útiles. Es una verdad que tenemos muchas dificultades para pronunciar algunas letras. A pesar de mis numerosos ejercicios para mejorarme, no consigo a decir bien esas letras. ¡Por suerte, la gente me entiende! Jajaja
    Hasta pronto y gracias por tu abnegación

    1. Hola Marie José !!
      Muchas gracias por tu mensaje. 😉
      Exacto, si los españoles te comprenden, es lo esencial !!!
      Un abrazo,

Répondre à Marie José LEDOUX Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *