Comment apprendre les verbes espagnols sans les oublier ?

Je ne vous dévoile certainement rien de nouveau : la conjugaison est un pilier de l’apprentissage d’une langue. Comme pour beaucoup, j’ai mis du temps à m’en apercevoir quand j’apprenais l’espagnol. Et lorsque j’ai eu le déclic, je me suis sérieusement mis à la conjugaison espagnole. Mon niveau en espagnol a considérablement augmenté en peu de temps ! 

L’une des difficultés quand on s’attaque à la conjugaison est de retenir les différents verbes. Comment faire pour tous les assimiler ? À tous les temps ? Sans compter les irréguliers, qui ne sont pas les mêmes au présent et au passé, ou encore au futur… ! Voici quelques conseils pratiques pour apprendre la conjugaison efficacement !

Je vous recommande de lire tous les conseils et de vous approprier ceux qui vous conviennent le mieux, suivant votre personnalité et votre façon de travailler. Prenez de la distance avec mes astuces et n’hésitez pas à innover !

Que signifie apprendre un verbe ?

Avant de vous donner mes astuces, sachez simplement qu’on n’apprend pas simplement un verbe, mais on tente de maîtriser ses quatre facettes. En effet, apprendre un verbe, c’est mémoriser :

  • sa signification : j’entends par là le sens du verbe. C’est la première chose à laquelle on pense. Attention, pour apprendre le sens, vous n’êtes pas obligés de passer par le français . Vous pouvez aussi l’associer à une image, un geste… Plus d’informations dans cet article.
  • son orthographe : dans ce cas, c’est comme pour notre langue maternelle. Savoir conjuguer un verbe mais remple de fautes… Ce n’est pas top.
  • sa prononciation : c’est un aspect important qui permettra à plusieurs d’entre vous de dévorer des listes de verbes. Certains ont besoin de voir un mot écrit pour l’apprendre (mémoire visuelle), d’autres le retiennent plus facilement en l’écoutant (mémoire auditive). Pour ces derniers, focalisez-vous sur ce point fort. Pour les autres, n’oubliez pas que la prononciation est essentielle.
  • Ses différentes formes : le point difficile quand on apprend un verbe. En effet, un même verbe peut être régulier à un temps et irrégulier à un autre. Il est donc intéressant de se faire des fiches par temps mais aussi par verbe pour les plus complexes (comme pour ser,estarhacerou irpar exemple).
  • son utilisation : pour ce point, il faut distinguer les verbes qui ont une utilisation particulière, comme haber, gustar ou doler. Pour dépasser cette difficulté, il est bon de réunir les verbes « particuliers » sur une fiche à part.

Voici maintenant les différents conseils pour apprendre les verbes espagnols sans les oublier !

On apprend pas à pas

Le titre de ce blog prend tout son sens avec les verbes espagnols ! Comme je le disais, les irréguliers sont nombreux et diffèrent d’un temps à l’autre. Il est donc conseillé d’y aller doucement, pas à pas et temps par temps. Ne commencez surtout pas le passé et le futur en même temps, en espérant aller plus vite. Il est très important de cloisonner les temps. Si vous ne savez pas dans quel ordre apprendre les conjugaisons, demandez à un professionnel. Cela vous fera vraiment gagner du temps. 

Créez vos propres listes

Il existe de nombreux livres de verbes, qui ne sont finalement que des listes de verbes sans explication. Ils peuvent être utiles pour vous aider à constituer des listes lorsque vous approfondissez vos connaissances dans une langue, mais dans un premier temps ils ne sont pas nécessaires.
Je vous conseille de créer vos propres listes de verbes au fur et à mesure que vous étudiez les temps. Il est aussi important de les personnaliser. Par exemple, vous pouvez donner comme titre « Cours de cuisine » à une liste et y mettre tous les verbes que vous avez appris pendant votre cours.

Apprenez les verbes en situation

C’est tellement efficace d’apprendre une histoire que d’apprendre des listes sans fin d’action. On aime les histoires, notre cerveau aime donc les verbes en situation. N’hésitez donc surtout pas à apprendre des phrases pour apprendre les verbes qui n’arrivent pas à entrer. Par exemple, si despertarse ne rentre pas au passé, apprenez Ayer me desperté muy tarde, ça passera mieux ! Ou pour le subjonctif après cuando, vous pouvez apprendre : Cuando sea mayor, seré bombero. 😉

Relisez vos listes et vos exemples avant d’aller au dodo !

En y passant seulement quelques instants, vous vous souviendrez de la plupart des mots le lendemain.

À l’université, et notamment les années de préparation de l’agrégation, j’ai dû apprendre beaucoup de verbes. Je peux vous dire qu’apprendre – ou réviser / réactualiser – une liste de verbes juste avant d’aller se coucher, ou une fois dans le lit, est une solution miracle !
En y passant seulement quelques instants, vous vous souviendrez de la plupart des mots le lendemain.

D’ailleurs, n’apprenez pas de verbes quand vous manquez de sommeil ou quand vous êtes épuisé. Vous vous épuiserez davantage et vous ne serez pas efficace. Vous vous ferez simplement souffrir tout en perdant votre temps… sympa comme perspectives !

Refaites la déco de votre appart

En général, les conjoint(e)s de mes élèves ou les colocataires ne m’aiment pas beaucoup. Pourquoi ? Parce que je conseille vivement de mettre sur frigo, sur le tableau de la salle de bain, à côté de l’entrée… des post-its avec les verbes dessus ! Le fait de les voir et de les lire de temps en temps vous aidera à les mémoriser sur le long terme. Et tant pis pour la déco… 😉

Pratiquer

Enfin, le conseil le plus important reste la pratique. On apprend des verbes en les voyant en situation et en les appliquant. Pour cela, n’oubliez pas que la lecture ou l’écoute, mais aussi le fait de parler espagnol vous permettra d’acquérir les verbes plus rapidement. 

J’espère que ces différents conseils vous aideront à apprendre les verbes espagnols. Chacun doit privilégier certains conseils en fonction de son caractère et de son mode de vie. 

***
Vous voulez enfin maîtriser la conjugaison espagnole ?
N’hésitez pas à découvrir la formation online sur 3 mois :
« Les Verbes Espagnols pas à pas !« 

verbes espagnol utilisés


66 Commentaires

  1. Bonjour j ai commencé à apprendre l espagnol à 62 ans, c est la grammaire et les verbes qui me posent problème, mais je progresse peu à peu, merci pour vos conseils , je vais les suivre.

    1. Hola,
      Bravo à vous pour ce nouveau départ en espagnol ! En effet, grammaire et verbes, les deux piliers de l’apprentissage. Merci à vous pour vos retours ! 😉

  2. Je veux apprendre l’espagnol car ma fille y vit depuis plus de 13 ans et bien que mes petits enfants soient bilingues j’aimerais pouvoir mieux participer aux conversations lorsque je suis avec eux le vocabulaire je le maîtrise assez bien mais pas la conjugaison des verbes donc j’espère que toutes vos astuces m’aideront je vous suis sur youtube et via votre blog depuis un moment déjà et vos cours m’ont déjà bien aidé sur certains points que je n’arrivais pas à surmonter
    Merci pour tous vos sympathiques conseil
    Hasta pronto

    1. Hola Nadine, un très beau projet que d’apprendre l’espagnol pour communiquer avec la famille. J’espère que la formation que je vous prépare vous aidera à y arriver !
      Un abrazo, merci à vous pour votre retour 😉

  3. Stéphanie dit :

    Bonjour Karim, bonjour à tous,
    Pour ma part, je souhaite apprendre l’espagnol car c’est une langue qui me plait, que je pense à ma portée, et parce que les pays dont c’est la langue officielle m’attirent beaucoup.
    Je n’ai jamais été douée pour les langues durant mon parcours scolaire. Comme beaucoup, ma LV1 a été l’anglais en 6ème et la LV2 l’espagnol à partir de la 4ème. J’ai donc appris l’espagnol pendant 4 ans mais sans passion et sans grand succès (j’ai eu 9/20 à l’oral du BAC). Aujourd’hui, c’est différent, j’ai une réelle envie de me sentir à l’aise avec une langue étrangère et j’ai choisi l’espagnol. C’est un challenge. Et pour le relever, j’ai décidé de prendre une année sabbatique en Espagne (partagée, peut-être, avec quelques pays d’Amérique Latine). Je pars donc le 1er août pour 11 mois de vie en espagnole. Je compte prendre des cours, fournir beaucoup de travail personnel et vivre tout simplement en immersion.
    Voilà en gros pour mon profil de lecteur de ton blog (que je n’ai pas encore totalement parcouru…).
    Merci pour tout le contenu de qualité que tu nous partages !

    1. Hola Stéphanie,
      Peu importe les facilités que l’on a avec les langues, on peut tous parler cette langue, surtout si vous avez aujourd’hui l’envie de le faire.
      Bravo pour ce projet fou ! C’est super ! 11 mois en Espagne, c’est super. Fais signe surtout si tu passes par Barcelone 😉
      Merci pour ton témoignage, un abrazo,

  4. Hanikenne dit :

    Oui Karim, ce nouveau projet est très attendu. Il est l’une des clefs de l’apprentissage.
    Je ne vis pas en immersion au quotidien. Aussi, je t’expose ma méthode et mes demandes :
    1. J’écoute tous les jours la radio RTVE de mon gsm
    2. Je pratique ½ heure des exercices écrits et oraux avec DUOlingo (gratuit)
    3. Je suis un cours d’espagnol à raison de 3 heures semaines dans une école
    4. Je lis El pais du dimanche et la revue Semanal
    5. Je suis la série Velvet depuis mon ordi de temps en temps
    6. Je lis des petits bouquins
    Je viens de faire un bref séjour à Séville où j’ai adoré la ville et les gens. Je n’ai pas eu peur de m’exprimer en espagnol. J’aurai aimé y rester plus longtemps pour parler encore et encore, vivre avec eux. J’avais préparé à l’avance une série de phrases et de questions qui pourraient m’être utile là-bas.
    J’ai des listes de vocabulaire partout !
    Je me dis que je devrai faire la même chose avec les verbes !
    Cependant, il me manque quelqu’un à qui parler régulièrement. Je ne suis pas sur Face Book et j’ai du mal à trouver un endroit pour se faire avec mon niveau d’espagnol et mes moyens technologiques !

    1. Hola,
      Gracias por este mensaje entusiasta y con muchos detalles !!
      La méthode que tu me décris est très bonne. Peut-être manque-t-il un peu de pratique. N’hésite pas à chercher un partenaire linguistique dans ta ville ou online 😉
      Il existe de nombreux sites pour cela, comme Hellotalk par exemple.
      Un abrazo

    2. Hola,
      Excellente routine pour apprendre l’espagnol, bravo !
      En effet, des listes de verbes, c’est pas mal aussi. mais attention de structurer la liste , sinon ce sera indigeste. Il est bon de la structurer par famille et par irrégularités semblables. Je le fais pour vous dans la formation online. 😉
      Un abrazo,

  5. Bonjour,
    Merci pour cet article très utile 🙂
    Ce qui me pose problème dans les conjugaisons, ce sont les formes irrégulières, type diphtongue & affaiblissement, qui changent selon le temps utilisé. Les post its pourront sans doute aider 🙂
    J’apprends l’espagnol car c’est une langue qui me plaît beaucoup et que j’aimerais utiliser aisément quand je rencontre un ou une hispanophone et aussi parce que je voudrais visiter les pays d’Amérique latine et l’Espagne 😉

    1. Hola Julie,
      De nada 😉
      En effet, les irréguliers au présent sont très nombreux. En les classant par irrégularité, c’est déjà plus facile. 😉
      Beau projet que de visiter l’Amérique latine et l’Espagne !!
      Un abrazo 😉

  6. Françoise Gonzalez del Pozo dit :

    Bonjour Karim
    Je veux apprendre l’espagnol car j’y vais régulièrement et il serait intéressant pour moi de m’y mettre vraiment pour communiquer avec tous les amis espagnols. C’est aussi la langue de la famille de mon mari et c’est i e bonne raison pour apprendre à communiquer et à échanger nos cultures. Je suis actuellement en vacances en Espagne et j’ai assiste à u e tradition. Cela consiste à brûler du romarin sous forme de feu de joie et chacun doit passer par dessus pour conjurer le mauvais sort, pour ceux qui y croit, mais c’est joli à voir et le parfum est agréable.
    Je voudrais apprendre à mon rythme quand je suis disposée. J’aimerais profiter de la formation mais je ne veux rien d’imposé. Merci en tous les cas de te donner autant de mal pour me faire partager ton envie de transmettre cette merveilleuse langue qui chante à mes oreilles. À bientôt donc

  7. lemelomane dit :

    Merci Karim pour tous ces conseils très utiles.

    J’ai moi aussi 74 ans j’ai appris l’espagnol à l’école et j’ai passé mon BEPC en espagnol. Malheureusement je n’ai jamais l’occasion de m’en servir avant 1995 à Rosas près de mon beau-frère qui y était boulanger. Malheureusement encore, nous étions presque continuellement dans un milieu français ou catalan.
    J’aime cette langue et mes cinéastes préférés sont Luis Buñuel et Almodovar.
    Continue à nous guider dans cet apprentissage.

Laissez un commentaire ici :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.