Les 7 erreurs d’espagnol fréquentes à éviter cet été !

vacances espagne camion

 

Les vacances arrivent à grands pas. Certains d’entre vous auront peut-être la chance d’aller pratiquer votre espagnol tout en bronzant sur les magnifiques plages d’Espagne ou d’Amérique latine. Mais attention… certaines erreurs sont à éviter…

1. Ne mettez pas la préposition « de » partout !

Certains verbes en espagnol ne sont pas suivis de la préposition « de », à l’inverse de leur traduction en français. On appelle cela des verbes directs.

C’est le cas pour les verbes suivants : decidir, permitir, intentar, impedir. Ils sont directement suivis du verbe à l’infinitif, comme dans les exemples suivants.

  • Decide bañarse ahora. (Il décide de se baigner maintenant.)
  • ¿Me permites utilizar tu crema solar? (Tu me permets d’utiliser ta crème solaire ?)
  • Intento nadar hasta este barco. (J’essaye de nager jusqu’à ce bateau.)
  • El calor me impide correr después de las 10:00. (La chaleur m’empêche de courir après 10h.)

 

2. Pedir / Preguntar : comment bien demander pendant les vacances !

Que ce soit en voiture, à pied ou en bateau, il y a toujours un moment où l’on se retrouve perdus pendant les vacances… Petit kit de survie avec ces deux verbes.

Les francophones ont tendance à les confondre car ils peuvent se traduire par « demander ». Ils ne sont pourtant pas interchangeables en espagnol !

  • « Preguntar » s’utilise pour poser une question ou faire une demande d’information.
    • Pregunta al señor dónde está el mercado cubierto. (Demande au monsieur où se trouve le marché couvert.)
  • « Pedir » est utilisé pour demander quelque chose, pour solliciter une action.
    • Voy a pedir un helado. (Je vais commander une glace.)
    • ¿Puedo pedirte un favor? (Je peux te demander un service ?)

3. Évitez de dire tout le temps « cosa »

Quand on manque de vocabulaire, on a l’habitude de trouver des mots de secours. « Cosa » en fait partie. Il faut vraiment éviter ce mot car il est utilisé dans des tournures bien françaises. Voici quelques astuces pour vous en libérer !

Le remplacer par :

  • « Algo » quand on veut dire « quelque chose » : Le ha pasado algo en la playa. (Il lui est arrivé quelque chose sur la plage.)
  • « Lo mismo » pour dire « la même chose » : Quiero lo mismo, gracias. (Je veux la même chose, merci.)
  • « Lo único » pour « la seule chose » : Lo único que quiero hacer es bañarme. (La seule chose que je veux faire, c’est me baigner.)

 

4. Ne confondez pas « por » et « para »

Plus facile à dire qu’à faire… je sais ! Mais bon, la glace vous aidera dans cette tâche difficile !

Voici la règle générale : « por » se traduit par « par » et « para » par « pour ». Un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir ? Ils ont le même nombre de lettres !

Mais ça ne fonctionne pas tout le temps… Souvenez-vous donc que « por » renvoie à la cause ou au moyen, et « para » au but.

  • Hay que comer para vivir y no vivir para comer. (Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger.) Il s’agit bien du but.
  • Lo hace por ser buena persona. (Il le fait parce qu’il est quelqu’un de bien.) On désigne ici la cause.

Mais il y a des execptions à ces règles générales. N’hésitez pas à regarder la vidéo que j’ai faite sur le sujet pour en savoir davantage !

 

5. Oír / escuchar : savoir les distinguer

En règle générale, on a tendance à dire que « oír » signifie « entendre », et « escurchar » se traduit par « écouter ». C’est en partie vrai, mais cela ne fonctionne pas toujours. Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, il faut vraiment comprendre le sens de ces deux mots, sans se focaliser sur leur traduction.

Oír : il correspond au fait d’avoir conscience d’entendre quelque chose, on dit qu’oír est directement relié aux oreilles.

Escuchar : au contraire, il traduit l’effort produit pour écouter ; on dit qu’escuchar est directement relié au cerveau.

  • Oigo el ruido de las olas. (J’entends le bruit des vagues.)
  • Escucho lo que dice el señor de la toalla amarilla. (J’écoute ce que dit le monsieur de la serviette jaune.)

 

6. Pour l’Amérique latine… attention au vocabulaire !

Certains d’entre vous ont peut-être prévu de faire un petit séjour en Amérique latine. Avant de partir, n’hésitez pas à vous renseigner sur les particularités linguistiques du pays où vous vous rendez. Vous gagnerez ainsi du temps !

Par exemple, le mot bus peut se dire de différentes manières suivant le pays !

  • Espagne : autobús
  • Colombie : bus
  • Mexique : camión
  • Porto Rico et République dominicaine : guagua
  • Argentine : colectivo

7. Ne confondez pas « haber » et « tener »

Ces deux mots se traduisent par « avoir » en français. Mais « haber » correspond à l’auxiliaire avoir (utilisé dans les temps composés), et « tener » au verbe avoir (pour désigner l’appartenance). Illustration en exemple !

  • Tengo unas gafas de sol nuevas para las vacaciones. (J’ai des lunettes de soleil neuves pour les vacances.)
  • He comido demasiado postre… (J’ai mangé trop de dessert.)

 

C’est bon ! Vous êtes maintenant prêt pour les vacances ! Et même si vous n’allez pas dans un pays hispanophone, n’hésitez pas à suivre mes conseils pour pratiquer depuis chez vous ! (conseils accessibles dans cette vidéo)

Si vous voulez connaître d’autres erreurs à éviter, je vous recommande cet ouvrage très bien fait et peu cher ! -> Les erreurs les plus courantes en espagnol

N’hésitez pas non plus à vous fournir le Bled Espagnol, très bien fait pour maîtriser la grammaire espagnole ! 😉

Avant de partir, connaissez-vous d’autres erreurs à éviter en espagnol pour cet été ? Des conseils ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire qui puisse servir à tous les lecteurs ! ¡Gracias!

Share Button

13 Comments

  1. Excellent sujet bien de saison !
    Bravo Karim

  2. Mireille Vidailhet-Gary dit :

    Bonjour Karim,
    Merci pour ces piqûres de rappel avant les vacances !!
    J’attends toujours avec impatience vos mails, et j’avance à petits pas, lentement mais sûrement , au pas d’une abuela 🙂
    Gracias por todo y hasta pronto.
    Un fuerte abrazo
    Mireille

    1. Hola Mireille,
      Merci pour votre message qui me donne beaucoup d’énergie pour continuer à écrire ! (malgré la chaleur bien étouffante de Barcelone…)
      N’hésitez pas à me dire si vous voulez que j’écrive sur certains points précis. Je suis preneur !
      Un abrazo fuerte,
      Hasta pronto espero

  3. lafaurie dit :

    bonjour Karim, comme toujours de très bons conseils que j’attends toujours avec impatience.
    merci pour ce rappel bien nécessaire en cette période de vacances.
    un fuerte abrazo

  4. Christine Divok dit :

    Merci Karim, toujours heureuse de recevoir tous ces bons conseils bien utiles.
    Un abrazo, hasta pronto

  5. Les guaguas . Le terme pr le bus aux canaries 😉

  6. Chrystel C dit :

    Hola Karim

    Un bon Kit de survie pour les vacances. Merci!

    Au Chili aussi on utilise colectivo mais ce n’est pas tout à fait un autobus.
    C’est en fait un taxi qui circule comme un autobus sur une ligne fixe et avec des arrêts.

    Petite faute de frappe dans ton paragraphe Oir y Escuchar. Dans la première phrase tu as écrit escuRchar

  7. Pascale De Zeeuw dit :

    Bonjour Karim,

    Merci pour tes conseils! Avec toi tout paraît plus simple…
    Je galère en ce moment mais tu m’as redonné espoir.
    Pas facile d’apprendre toute seule.

    Un abrazo de Andalucía

  8. Taillandier dit :

    Hola Karim!
    Gracias por los consejos! Es posible hablar contigo de los estudios de español en Barcelona?
    Un saludo!

  9. Hola Karim. Il manque un accent sur le verbe oír.
    Un abrazo
    Anthony Conan

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *