Comment former l’imparfait de l’indicatif espagnol ?

Réputé comme étant un des temps les plus faciles en espagnol, l’imparfait de l’indicatif s’apprend assez facilement. Il en peut toutefois pas s’inventer ! Je vous propose aujourd’hui d’apprendre à conjuguer les verbes espagnols à l’imparfait pour parler de vos habitudes ou d’actions répétées au passé ! Vamooosss !!

Vous savez quoi ? Je me trouvais juste à côté de Dubai, dans le désert. Je me promenais et je me disais : « tiens, c’est vrai que sur Espagnol pas à pas il n’y a pas encore comment faire l’imparfait en espagnol » donc c’est parti ! 

Former l’imparfait de l’indicatif

Alors tout d’abord les terminaisons de l’imparfait, vous avez de la chance l’imparfait en espagnol, personnellement, je pense que c’est le temps le plus facile. Les terminaisons sont extrêmement faciles, vous devez prendre le radical du verbe, retirer le -AR ou le -ER et ajouter les terminaisons de l’imparfait

Le premier groupe

Pour les verbes en -AR ca se termine en -ABA, -ABAS -ABA, -ÁBAMOS, -ABAIS, ABAN 

Du coup pour Hablar, on enlève -AR, on garde HABL et ça donne: Hablaba, Hablabas, Hablaba, Hablábamos, Hablabais, Hablaban  

Les deuxième et troisième groupes

Pour les verbes en -ER, -IR, il faut enlever le -ER ou le -IR, on garde le radical, on mets : -ÍA, -ÍAS, -ÍA, -ÍAMOS, -ÍAIS, -ÍAN

Donc pour COMER ou pour VIVIR : Comía, Comías, Comía, Comíamos, Comíais, Comían et c’est exactement la même chose pour VIVIR: Vivía, Vivías, etc. 

Les verbes irréguliers

Et j’ai une très bonne nouvelle pour vous, il n’y a que 3 verbes irréguliers à l’imparfait en espagnol ! 

Ces 3 verbes je vous les donne: 

–  Le verbe SER ( être) : Era, Eras, Era, Éramos, Eráis, Eran 

– Le verbe IR (Aller) qui est irrégulier à peut près à tous les temps : Iba, Ibas, Iba, Íbamos, Ibais, Iban 

– Et le verbe Ver (voir) : Veía, Veías, Veía, Veíamos, Veíais, Veían 

Donc vous voyez, simplement 3 verbes irréguliers! 

L’emploi de l’imparfait

Comment est-ce qu’on emploie l’imparfait en espagnol ? Et bien là, j’ai encore une excellente nouvelle pour vous, c’est exactement comme en français ! 

C’est-à-dire que l’imparfait sert, comme en français, à désigner une action du passé dont on ne connait ni le début ni la fin. Si je vous disais : «  Hier il faisait ça » ou « En Espagne il mangeait ça », on ne sait pas le début, on ne sait pas la fin. 

Ça sert également à décrire les habitudes dans le passé: « Quand j’étais petit je me levais à telle heure, je faisais ça, je faisais ça », d’accord? 

Ça sert également à décrire une action longue interrompue par une plus courte : «  Cuando estaba en clase, entró una persona » 

Donc vous voyez l’utilisation de l’imparfait, c’est vraiment comme en français. Il n’y a pas à réfléchir ! Si vous le connaissez bien en français, vous avez juste à penser quand vous le pensez en français, vous le pensez en espagnol, vous n’avez pas à réfléchir. 

La difficulté dans les temps du passé elle est entre le passé simple et le passé composé! 

Si vous avez un doute la dessus, il y a une vidéo sur  ce point là! 

Connaissiez-vous l’imparfait de l’indicatif ? Avez-vous des questions sur ce temps ? N’hésitez pas à me répondre dans les commentaires !

Un abrazo amig@s !!

***
Vous voulez enfin maîtriser la conjugaison espagnole ?
N’hésitez pas à découvrir la formation online sur 3 mois :
« Les Verbes Espagnols pas à pas !« 

Share Button

2 Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *