Confusion espagnol italien : 5 trucs efficaces pour ne plus mélanger ces deux langues

Confusion espagnol et italien

Avez-vous déjà utilisé des mots d’italien alors que vous vouliez communiquer en espagnol ? C’est bien normal. La confusion entre l’espagnol et l’italien est un obstacle fréquent pour les polyglottes. En effet, ces deux langues sont extrêmement proches. On peut même dire qu’elles sont sœurs car elles appartiennent à la même famille de langues : les langues romanes. Ces dernières sont issues du latin vulgaire et comportent 7 langues et dialectes : le portugais, l’espagnol, le français, l’italien, le roumain, le catalan et l’occitan.

Dans l’article qui suit, nous allons voir 5 trucs efficaces pour ne plus faire de confusion entre espagnol et italien.

Cet article invité est écrit par Sandrine Isenbart : créatrice du blog plaisir d’apprendre l’italien.

Avoir de bonnes bases dans une langue avant de commencer une autre

Avant de commencer l’apprentissage d’une nouvelle langue, il est important que vous puissiez faire la différence entre les deux langues que vous souhaitez apprendre. En effet, chaque langue possède sa phonétique, sa prononciation, sa grammaire et son vocabulaire. Dans notre cas, si vous souhaitez apprendre l’espagnol, il faudra être bien sûr que vos connaissances en italien sont suffisantes. Vous éviterez ainsi une confusion entre espagnol et italien.

Pour cela, vous pouvez vous tester en écoutant des podcasts espagnols puis italiens. Avez-vous compris que vous écoutiez l’une ou l’autre de ces langues ? Si vous avez fait la différence facilement, la confusion à l’oral entre espagnol et italien sera plus rare. Pas tout à fait sûr ? Il semble préférable de vous concentrer sur une de ces langues d’abord avant d’ajouter la suivante. Si vous voulez améliorer votre espagnol, Karim a listé 7 astuces dans cet article pour vous y aider.

Savoir reconnaître la musicalité de chaque langue pour éviter les confusions

Si votre niveau d’espagnol est suffisant, alors il sera bon pour vous de lister les différents sons qui caractérisent chacune de ses langues. Pour vous aider, voici un rapport de la phonologie de l’espagnol des archives pluridisciplinaires de recherches la HAL et de même pour la phonologie de l’italien. En sachant quels sons appartiennent à quelle langue et en les pratiquant, vous aurez moins de confusion entre l’espagnol et l’italien.

Choisir une activité par langue pour faciliter votre apprentissage

Une autre façon de ne plus mélanger l’espagnol et l’italien est de choisir d’apprendre chacune de ces langues dans un contexte séparé. Dans votre processus d’apprentissage, votre cerveau fera la distinction entre espagnol et italien car vous lui aurez créé un cadre précis.

Par exemple, vous pouvez choisir d’apprendre l’espagnol uniquement à la maison alors que vous dédiez vos transports à l’italien. En paramétrant ainsi votre cerveau, vous diminuerez drastiquement vos chances de confondre ces langues. Bien sûr lorsque vous vous sentirez à l’aise, vous pourrez facilement utiliser l’espagnol ou l’italien quand bon vous semble.

Plus de confusion entre espagnol et italien par le choix du support d’apprentissage

Dans la même idée que le point précédent, vous pouvez choisir différents supports d’apprentissage pour aider votre cerveau à séparer les langues que vous apprenez.

Par exemple, vous pouvez décider d’apprendre :

  • L’espagnol via les podcasts sur votre smartphone
  • L’italien via les vidéos sur votre ordinateur

Autre astuce, utiliser une couleur différente lorsque vous écrivez dans une langue. Le bleu pour l’espagnol et le noir pour l’italien. Tous les moyens sont bons pour expliquer à votre cerveau que ces deux langues sont distinctes.

Séparer les moments où vous apprenez l’espagnol et l’italien

Si vous avez décidé d’apprendre deux langues en même temps, il sera important que les moments d’apprentissage ne soient pas l’un à la suite de l’autre. Il est préférable de donner à votre esprit une longue pause entre ces deux langues pour qu’il puisse intégrer l’espagnol comme de l’espagnol et l’italien comme de l’italien.

Le mieux est d’avoir un jour dédié à une langue pour donner assez de temps à votre cerveau d’imprégner les notions.

Par exemple, votre agenda pourrait ressembler à ceci :

  • Lundi : ménage de la maison avec un podcast d’espagnol
  • Mardi : allez au travail en métro en regardant une chaîne YouTube en italien
  • Mercredi : cuisine avec de la musique espagnole qui tourne en boucle
  • Jeudi : film au cinéma en italien
  • Vendredi : petit déjeuner avec une chaîne de radio espagnol
  • Samedi : Repos
  • Dimanche : dessin animé avec vos enfants en italien

Pour pouvoir être à l’aise en italien et en espagnol, vous aurez besoin de temps et de pratique mais c’est tout à fait possible. Une bonne méthode d’organisation et du contenu de qualité dans ces deux langues vous aideront à atteindre votre but.

Qu’en dites-vous ? La confusion entre espagnol et italien est-elle fréquente et frustrante pour vous ? Partagez en commentaire vos doutes et difficultés dans l’utilisation de l’espagnol et de l’italien.

Biographie : blogueuse invitée – Sandrine Isenbart

Passionnée de langues étrangères et d’art dramatique, elle est en ce moment en formation à Londres pour devenir actrice professionnelle. Créatrice du blog plaisir d’apprendre l’italien, elle y partage son amour pour l’Italie et la langue italienne. Curieuse et un brin rebelle, elle aime voyager et part régulièrement dans son pays favori : l’Italie. Elle nous partage dans cet article les secrets pour ne plus confondre l’espagnol et l’italien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *