Comment bien se préparer pour réussir son bac d’espagnol ?

réussir son bac d'espagnol

Souhaitez-vous réussir avec brio l’épreuve d’espagnol au bac ? Sachez qu’à la session de juin 2023, le taux de réussite au bac était de 90,9%. Cela constitue une baisse de 0,2 points par rapport à la session de juin 2022. Pour figurer dans le lot des admissibles, la maîtrise de la grammaire, de la conjugaison et du vocabulaire hispanique est indispensable. Afin de vous aider à relever le défi, voici quelques conseils pratiques que vous pouvez mettre en œuvre et rehausser en quelques semaines votre niveau en espagnol.

Varier les supports pour réviser les règles

Tous les élèves ne disposent pas forcément d’un manuel de cours, ce qui peut constituer un frein dans leur processus d’apprentissage. Pour cette raison en particulier, les experts recommandent de varier les supports de révision en utilisant d’autres sources. Il existe par exemple des applications mobiles qui proposent à la fois des cours et des programmes de révision.

Les candidats peuvent donc télécharger l’un d’entre eux. En parallèle, consultez ce site et les plateformes de blog pour découvrir des conseils pratiques et discuter avec des professeurs qualifiés. L’objectif est d’établir un contact avec des personnes qui préparent aussi l’examen de bac espagnol, de renforcer ses acquis et d’acquérir plus de connaissances. Une autre option à leur portée est de s’abonner aux chaînes YouTube des professeurs d’espagnol qui dispensent de petites notions de grammaire et de conjugaison en ligne.

Pexels

Maîtriser les verbes irréguliers

À l’instar de la langue anglaise, parler l’espagnol requiert une bonne maîtrise des verbes irréguliers. Il s’agit d’ailleurs des critères importants que les correcteurs évaluent lors des sessions de bac. Que le candidat ait donc un niveau élevé, moyen ou faible, il est important de connaître ces verbes sur le  bout des doigts. Pour ce faire, les candidats peuvent se procurer la liste des verbes irréguliers chez leurs professeurs d’espagnol ou encore dans un livre d’apprentissage d’espagnol.

À défaut, ils peuvent aussi visiter les sites d’apprentissage en ligne et imprimer la liste des verbes pour débuter leur apprentissage. Chaque semaine, les candidats peuvent déterminer un nombre de verbes irréguliers bien défini à maîtriser. Et pour accélérer le processus, ils peuvent s’exercer avec des exercices de conjugaison ou de grammaire espagnol. Ils peuvent par ailleurs se rapprocher et discuter avec des professeurs ou d’autres candidats sur le web et faire des séances de partage d’expérience.

Lire, écrire et parler en espagnol

D’après les études de l’institut Cervantes, plus de 580 millions de personnes parlent espagnol dans le monde, dont 480 millions sont de langue maternelle. Pour avoir une bonne note au bac d’espagnol, il est important de lire, d’écrire et de parler la langue au quotidien. Avec la lecture par exemple, les candidats arrivent à élargir leur vocabulaire avec la découverte de nouveaux mots intéressants. 

De même, cela permet de découvrir d’autres façons de penser. Pour l’apprentissage, les experts recommandent de s’attacher aux productions de la presse espagnole et à la littérature des œuvres de jeunesse. Avec l’écriture en revanche, les candidats réduisent les marges d’erreurs qu’ils peuvent commettre, de progresser et de réussir au mieux l’espagnol. 

À ce titre, les épreuves des sessions antérieures et les exercices d’apprentissages sont les meilleurs alliés. En particulier, il est conseillé de s’appliquer sur la description des paysages, les portraits physiques, la synthèse des textes, etc. En outre, il est utile de prendre la parole en cours d’espagnol et d’exprimer son point de vue afin de mieux assimiler les mots.

Pexels

Bien planifier ses séances de révisions

En plus d’écrire, de lire et de parler l’espagnol, les candidats doivent bien planifier leurs séances de révision pour réussir le bac. Pour ce faire, ils doivent revoir de façon régulière leur fiche de vocabulaire pour ne pas tomber dans le piège des plus grosses erreurs fréquentes en espagnol. Dans le même temps, ils doivent se concentrer sur les points de grammaire en revoyant non seulement leurs cours, mais aussi les exercices d’application. À noter que ces séances peuvent être individuelles ou collectives.

Pour bien réussir les révisions, il est conseillé par ailleurs de faire le point sur ses forces et faiblesses. Que ce soit pour l’expression écrite, l’expression orale, la compréhension écrite ou orale, il faut un bon niveau pour affronter son bac d’espagnol. Les candidats doivent ainsi déterminer les domaines dans lesquels ils sont le moins à l’aise. Ils doivent ensuite réfléchir quant à la stratégie à mettre en œuvre pour surmonter ces difficultés et rencontrer  avec le succès à l’examen.

>