Comment Gaëlle a osé parler espagnol grâce aux cours online

Aujourd’hui, vidéo spéciale avec une invitée spéciale. Gaëlle qui est élève Online et qui a décidé de franchir le pas et de s’inscrire à la formation Espagnol pas à pas. 

G – Je m’appelle Gaëlle, j’ai voulu faire cette formation parce que j’aime beaucoup l’Espagne. J’ai été 3 semaines à Carthagèneet j’ai eu un peu de mal en Espagne sans aucunes bases. J’ai appris pas mal de choses mais j’avais du mal à conjuguer mes phrases, à comprendre quand les gens me parlaient. J’ai cherché une formation et je suis tombée sur le blog de Karim, qui m’a beaucoup aidé et j’ai attaqué cette formation et aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux en Espagne 

K – Gaëlle, pourquoi est-ce que tu avais envie d’apprendre l’espagnol, tu avais quoi comme projet, comme envie, comme rêve avec l’espagnol? 

G – D’une part, pour améliorer mon CV parce que pour trouver du travail c’est un plus. C’est une langue qui est parlée dans pas mal de pays donc c’est assez recherché. Et ensuite, parce que j’aime beaucoup l’Espagne, c’est une langue qui est très chantante et les gens sont très chaleureux. J’espère venir vivre un jour ici ! 

K – Donc toi tu es plutôt du sud; ici on est à Barcelone, il y a la plage juste à côté. On s’est caché à l’écart parce qu’il y a beaucoup de monde. Mais ici, nous sommes à Barcelone et toi tu connais plutôt le Sud. 

G – Oui, oui, j’aime beaucoup Carthagène, c’est une ville où il y a plein d’histoire, il y a beaucoup de bâtiments à visiter, des musées, le théâtre romain. Il y a la maison de la Fortune qui date d’avant Jésus Christ et qui vient juste d’être découverte et pour lequel il y a encore des fouilles archéologiques. 

K- Et c’est une autre manière de vivre aussi parce que les espagnols du Sud et ceux du Nord c’est pas exactement la même manière de vivre, de s’exprimer et c’est une autre ambiance!

G – C’est une autre ambiance, il fait plus chaud! 

Après j’y ai été pendant l’été mais même en Septembre – Octobre il fait plus chaud et les gens sont hyper chaleureux. 

K- Alors Gaëlle, tu as commencé la formation Online, aujourd’hui on est en Avril, tu as commencé la formation en Octobre -Novembre. Avant de commencer la formation Online, tu avais quoi comme difficultés en espagnol, c’était quoi tes soucis avec l’espagnol que tu voulais dépasser ?  Est-ce que tu avais des blocages ? 

G- Mes soucis avec l’espagnol, c’est Ser et Estar !  Le verbe Être c’est infernal. 

L’histoire des auxiliaires, c’est un peu compliqué pour nous. Et quand on parle de quelqu’un, de quelque chose, le « a » devant le sujet c’est assez compliqué à gérer, c’est pas comme en français donc c’est un peu dur. 

K- Avec « Gustar » des choses comme ça 

G – Oui, le verbe « Gustar » c’est pas mal aussi 

K- Depuis la formation, qu’est-ce que tu as mis en place pour dépasser ces blocages, ces difficultés? 

G – Je me fais des petits cahiers, je note tout ce que j’apprends pour ne pas oublier. Je mets en pratique au maximum et je parle à mon chat en attendant de trouver un partenaire linguistique. 

K – C’est très bien, je parle à mon chien en espagnol aussi, ça permet de pratiquer !  Dans la formation Online, il y a un moment où justement, on dit «  arrêtez tout, trouvez un partenaire linguistique avant de continuer », donc en effet trouver un partenaire linguistique c’est important ! 

Avant de commencer la formation Online, quelles étaient tes craintes principales avec l’espagnol ? Qu’est-ce que tu n’osais pas ? 

G – Je n’osais pas parler! 

K- Tu n’osais pas parler?

G – Non, j’avais du mal. Enfin si, en étant sur place t’es obligé de toute façon parce qu’ils parlent tous espagnol, donc si tu veux un truc. Mais j’avais du mal à parler 

K – D’accord, je l’ai pas senti dans les premiers cours! 

G – Oui, parce que je revenais d’Espagne donc ça allait mieux. 

K – Sinon, t’avais un petit blocage à communiquer ? 

G – Non, en fait il y a certains mots, j’étais pas sur de moi. Même en les connaissant en les ayant lu, comme par exemple Demasiado(trop), j’avais du mal à le dire dans une conversation. Avant de l’entendre, de voir que ça se pratiquait. 

K – D’accord, et le fait d’avoir régulièrement des petits points en espagnol ça t’a permis de….

G – De progresser beaucoup, oui . 

Mon niveau avant la formation? 

Je connaissais pas mal de vocabulaire en ayant été en Espagne pendant 3 semaines parce que j’ai beaucoup lu les panneaux et essayé de communiquer avec les gens donc on est obligé d’apprendre. Maintenant, j’avais beaucoup beaucoup de mal, et puis j’avais mes petits cahiers et mon dictionnaire, j’avais par contre beaucoup de mal à mettre en situation et à conjuguer les verbes et à les retenir. Depuis la formation, j’ai appris à changer de temps, à dépasser le présent, à moins réfléchir quand on me parle, c’est un peu plus automatique. 

K – Est ce que tu peux expliquer un peu comment est faites la formation Online, qu’est-ce que tu apprécies le plus dans cette formation, qu’est ce qui pour toi était le plus efficace? 

G – Ce qui est bien c’est que c’est très bien fait, il y a des petites astuces de tous les côtés. Pour retenir les verbes, les conjugaisons y a pleins d’astuces. C’est beaucoup plus facile qu’avec un dictionnaire tout bête, sans compter les conversations avec Karim sur Skype. 

K – Voilà, alors Gaëlle fait partie du groupe élite et en effet, le groupe élite vous avez des conversations sur Skype de temps en temps et tous les élèves ont des classes virtuelles aussi de temps en temps. Gaëlle je pense que tu as dû progresser et que tu vas continuer de progresser. 

G – J’ai progressé, je progresse tous les jours, je me sens beaucoup plus à l’aise face à mes papiers. Et puis, c’est une formation on l’on va très vite, y a du réactif, quand on pose une question ou que l’on écrit quelque chose on a tout de suite une réponse. J’avais un peu peur que ce soit un peu mort sur internet et pas du tout, Karim est très réactif !! 

K – C’est quoi les astuces que tu as mises en place et qui t’ont permis de progresser depuis chez toi avec la formation ? 

G – Alors, pour progresser j’ai fait des petits post-it partout avec tous les trucs que je suis en train d’apprendre et que j’ai tendance à oublier, je me les suis notée un peu partout dans ma maison. Et quand je sors de ma maison, je m’écris des trucs que j’ai du mal à retenir sur les doigts. Ça me fais des petits tusts pour la journée quand j’ai oublié, Hop je regarde! 

K – D’accord, et du coup depuis chez toi tu as pu beaucoup progresser ? Par exemple pour ceux qui nous rejoignent sur Youtube et qui ne vont pas venir tout de suite en Espagne. C’est facile de progresser depuis la maison avant de venir ? 

G – Oui beaucoup, j’ai bien progressé depuis la maison. J’ai bien appris à conjuguer mes verbes, j’ai aussi appris beaucoup de vocabulaire parce que même j’en avais déjà un peu y en a encore beaucoup à apprendre. Et du coup, pour des mises en situation, je réfléchis à conjuguer tous les verbes, à me mettre en situation et à me le dire en espagnol. 

K – D’accord, et dernière question qui m’intéresse: est ce que tu as hésité un moment à à rejoindre la formation Online? 

G – Oui j’ai hésité ! J’avais vu les blogs ou j’avais beaucoup appris, du coup je connaissais Espagnol pas à pas via le blog. Le prof m’avais déjà bien appris via Espagnol pas à pas mais ce qui m’inquiétait un peu c’était que ce soit vraiment mort comme formation. Qu’on n’ait pas de réponses rapidement, que ce ne soit pas interactif et en fait pas du tout. 

K – Non c’est important ça, merci! C’est une formation Online mais pas purement Online et y a de l’interaction. Alors si tu as hésité, qu’est ce qui t’as décidé à rejoindre les élèves Online d’Espagnol pas à pas ? 

G – Ce qui m’a décidé c’est que je me suis dit que j’avais du temps à mettre à profit et que ça me ferait un plus. Et au moins pour être compris par les espagnols, c’était mieux de savoir parler espagnol, ça aide. 

K – D’accord, du coup tu t’es dit je me lance sur le Online. 

Et bien écoute, déjà c’est un plaisir de te connaitre depuis Novembre Online, c’est un plaisir de t’avoir ici. Les élèves de Barcelone qui t’ont rencontré, peuvent je pense le confirmer, c’était très sympa et je te laisse repartir chez toi, à Toulouse. 

¡Hasta luego! , bye bye 

Share Button

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *