Les 7 erreurs d’espagnol à éviter à tout prix

une 5

 

Pour commencer cette année 2017 d’un bon pied, j’ai décidé de partager avec vous les 7 erreurs fréquentes faites en espagnol contre lesquelles nous, profs d’espagnol, nous luttons chaque jour !

N’hésitez pas à bien lire et à retenir ces 7 fautes fréquentes, quitte à les noter dans un carnet, pour bien débuter l’année 2017 ! Je vous souhaite au passage qu’elle soit riche en bonheurs et succès, notamment en espagnol ! ¡¡Feliz año nuevo!!

 

Erreur 1 : confondre « a » et « en »

La confusion entre la préposition « a » et « en » est très fréquente. Pour vous éclairer et éviter cette faute :

  • La préposition « a » renvoie à une idée de mouvement. Elle est utilisée dès que vous devez bouger pour réaliser l’action que le verbe désigne.
    • Par exemple : Voy a clase. (Je vais en cours)
    • Llego al aeropuerto a las 15 :00. (J’arrive à l’aéroport à 15h)
  • A l’inverse, la préposition « en » renvoie à une situation géographique qui n’implique pas de mouvement.
    • Estoy en París, no puedo verte. (Je me trouve à Paris, je ne peux pas te voir)
    • Como en el restaurante
  • Voici un exemple pour être sûr que vous comprenez bien la différence entre ces deux prépositions :
    • He comido en un restaurante muy bonito. (J’ai mangé dans un restaurant très joli)
    • Voy a comer al restaurante. (Je vais manger au restaurant)

Vous pouvez vous entraîner sur espagnolfacile.com avec ce petit exercice :
Exercice “a” / “en”

 

Erreur 2 : Dire “un otro”

Le mot « otro » signifie autre. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui suit. Il est très facile d’usage puisqu’il suit les mêmes règles d’accord et d’utilisation qu’en français. Attention toutefois à respecter une règle très importante : otro n’est jamais précédé de l’article indéfini « un » ou « una ». Ne faites plus cette erreur ! 😉

Par exemple : Estoy cansado, iré otro día. (Je suis fatigué, j’irai un autre jour)

 

Erreur 3 : Ne pas distinguer « grande » de « gran »

Le mot « grande » perd son « de » devant un nom singulier masculin ou féminin. Il n’est donc pas correct de dire : Mi padre es un grande artiste > Mi padre es un gran artista. (Mon père est un grand artiste).

Cette perte de la fin du mot grande s’appelle l’apocope. (Oui, je sors les gros mots !) 😉

Attention, il ne faut pas faire l’apocope quand on met cet adjectif après le nom, ce serait une faute, on laisse « grande ». Exemple : Es un edificio muy grande (C’est un très grand édifice)

 

Une petite image pour résumer :

Voici un exercice pour s’entraîner :
Exercice “gran” / “grande”

Pour ceux qui veulent approfondir le thème de l’apocope, voici une image récapitulative.

 

Erreur 4 : Mettre des « de » partout !

En effet, nous avons une grande partie des verbes français qui sont suivis de la préposition « de ». Comme certains d’entre vous le savent déjà, quand on passe à l’espagnol, tous ces verbes ne conservent pas cette préposition. Lesquels me direz-vous ? Il n’y a pas vraiment de règle…
-> Votre mission, si vous l’acceptez, est de repérer au fur et à mesure de votre apprentissage ces verbes non suivis de « de » et de les marquer sur une liste à part, afin de ne plus faire ces fautes en 2017 ! Les isoler vous permettra de mieux les maîtriser et de sauver le monde des fautes d’espagnol ! (ok, je lâche cette tasse de café…)

En voici 4 que vous pouvez d’ores et déjà noter !

  • Decidir (décider) : Decidió compartir su postre conmigo. (Il/elle a décidé de partager son dessert avec moi)
  • Permitir (permettre) : Mi madre no me permite salir después de las once. (Ma mère ne me permet pas de sortir après onze heures).
  • Intentar (tenter) : Intento dormir pero no puedo. (J’essaye de dormir mais je ne peux pas).
  • Impedir (Empêcher, interdire) : Mi religión me impide hacerlo. (Ma religion m’interdit de le faire).
    Attention : verbe à affaiblissement : impido, impides, impide, impedimos, impedís, impiden
  • Soler (Avoir l’habitude de) : Suelo cenar muy tarde. (J’ai l’habitude de dîner très tard).
    Attention : verbe à diphtongue : suelo, sueles, suele, solemos, soléis, suelenSi vous voulez vous entraîner sur le verbe « soler », n’hésitez pas à lire la Carta a los Reyes Magos de Paco, présente dans l’article : « Exercices sur le thème de Noël : vocabulaire, mots croisés et lettre aux Rois Mages »

 

Erreur 5 : Aimer, c’est bien. Savoir le dire, c’est mieux !

Cette accroche, qui ressemble un peu à une annonce Meetic, me permet de rappeler que le mot « aimer » peut se traduire par trois mots en espagnol : « gustar », « querer » et « amar ». Voyons la différence.

« Gustar » signifie « j’aime bien ». Il renvoie aux goûts de la personne qui utilise ce verbe. Pour rappel, il ne se conjugue qu’à deux personnes. On écrit « gusta » lorsqu’il est suivi par un nom au singulier, et « gustan » lorsqu’il est suivi d’un nom au pluriel. Son utilisation est assez particulière, nous y consacrerons un article.

Quant aux verbes « Querer » et « amar », ils veulent dire aimer d’amour et renvoient donc au sentiment amoureux. (« amar » étant plus fort que « querer »).

Ils se conjuguent facilement.

  • Querer : quiero, quieres, quiere, queremos, queréis, quieren
  • Amar : amo, amas, ama, amamos, amáis, aman

Voici une phrase très connue en espagnol pour se souvenir de cette distinction. 😉

Je vous propose un petit exercice, trouvé sur espagnolfacile, pour être sûrs que vous ayez bien compris la difference !

Exercice “gustar” / “querer” / “amar”

 

Erreur 6 : Utiliser uniquement « cosa » pour dire« chose »

De manière générale, je vous conseille d’éviter le mot « cosa ». Ce mot est très utilisé en français, mais il ne l’est pas tant par les hispanophones. Le sur-utiliser en espagnol peut vous faire commettre des fautes.

Si vous voulez dire « quelque chose » : utilisez algo.
Me ha pasado algo horrible (Il m’est arrivé quelque chose d’horrible)

Pour dire « la même chose » : utilisez « lo mismo »
Me gusta lo mismo que a ti (J’aime la même chose que toi)

Quand vous voulez dire « la seule chose » : « lo único »
Lo único que quiero es irme contigo (La seule chose que je veux, c’est partir avec toi).

 

Erreur 7 : Zapper le « a » devant un complément de personnes

Cette erreur est la plus difficile à combattre, mais avec persévérance et en devenant un obsédé du « a », vous pourrez y arriver ! Et surtout en pratiquant un maximum… Cela deviendra naturel.

Pour rappel, les hispanophones mettent un « a » après le verbe quand il est suivi d’un complément de personnes.

Miro a mi hermano jugando al fútbol (Je regarde mon frère jouer au football)

 

 

EN BONUS : 2 autres erreurs

Noël est fini mais on a toujours le droit de se faire des cadeaux, non ?
Voici en bonus deux autres erreurs à ne plus commettre en 2017.

 

Bonus 1

Savoir dire correctement en espagnol « je dois »

Il existe deux manières de traduire le mot devoir : « tener que » et « deber »

  • Tener que renvoie davantage à une obligation qui vient de l’extérieur, qu’on nous impose. Tengo que irme, tengo una cita (je dois m’en aller, j’ai un rendez-vous)
  • Deber a un caractère plus moral, moins circonstanciel.  No debes robar (Tu ne dois pas voler).

 

Bonus 2

On les mélange souvent, mais les deux manières de dire « se souvenir » en espagnol ne se construisent pas de la même manière. L’une a une forme pronominale et est suivie de la préposition « de »,  et l’autre est toute nue ! 😉

  • Acordarse de algo -> Me acuerdo muy bien de esta cena.
  • Recordar algo -> Recuerdo muy bien esta cena.

Vous remarquerez que dans l’énoncé, pour traduire « quelque chose », j’ai utilisé « algo »… Mais tout est donc lié !!! 😉

La Der des Ders : une image bonus !

 

 

Dernier des bonus -> On peut utiliser Ser cansado et Estar cansado, mais les deux tournures ont un sens différent :
Estar cansado = être fatigué
Ser cansado = être fatigant

Avez-vous l’habitude de faire ces erreurs ? En avez-vous d’autres que vous ne voulez plus faire en 2017 ?

J’ai hâte de vous lire !!!! 😉

Share Button

48 Comments

  1. Gonthier dit :

    Très utile et merci pour tes lumières
    Mucho gracias

    1. Très intéressant cet article !
      Et surtout très concret ! Je l’ai lu avec beaucoup d’attention. Un grand merci pour faire partager ainsi ton savoir. Enhorabuena 🙂

      1. Karim Joutet dit :

        Hola Marie !
        C’est moi qui te dis un grand merci pour ton message et pour prendre le temps de faire un tour sur ton blog. J’espère que les prochains articles te seront utiles. N’hésite pas à me dire les points que tu aimerais que j’aborde ! 😉 Un abrazo

    2. Karim Joutet dit :

      Gracias a ti por tu mensaje Laurence, es un placer ayudarte ! 😉 Saludos

  2. Rayrolles dit :

    Merci très intéressant comme toujours! Je vais l’apprendre par coeur! Ou me faire un post it!j’ai bien identifié mes erreurs! De / recordar algo y acordarse de algo/et les autres ne sont pas inutiles !!!!! Merci de ce cadeau!
    SUPER
    C’est très explicite !très!
    Ma liste est longue ser y estar
    Por y para …usage du subjonctif etc!!!

    1. Karim Joutet dit :

      Hola !
      Merci à toi pour ton retour et pour prendre le temps de visiter le blog. 😉
      Excellente idée pour le post it ! Je le faisais aussi quand j’apprenais l’espagnol. Je le mettais en général sur le frigo, étant gourmand je m’y rends assez souvent…!!
      Super pour tes conseils d’articles. Je compte justement en faire un très prochainement sur ser et estar. C’est souvent un casse-tête alors que la distinction peut être toute simple. On verra ça ensemble !
      Je retiens pour por/para et usage du subjonctif. 😉
      Saludos !!

  3. Merci beaucoup pour cet article très intéressant Karim.
    Une petite question, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris, entre querer et amar lequel est le plus fort ?

    Merci beaucoup
    ¡Feliz año nuevo!

    1. Karim Joutet dit :

      Hola Léa !
      C’est moi qui te remercie pour ton message enthousiaste.
      Je m’excuse pour querer et amar, il y avait une coquille dans la version précédente. J’ai mis à jour l’article. Le plus fort est bien le mot amar, un des plus beaux mots en espagnol ! 😉 Un moyen mémo-technique pour s’en souvenir : apprendre par coeur l’expression “amar por siempre”.
      ¡Feliz año nuevo también!

  4. Merci beaucoup pour cet article très utile et intéressant. On retrouce aussu beaucoup de confusions entre por et para,ser / estar.
    Feliz año nuevo
    Muchas gracias por tu blog

    1. Karim Joutet dit :

      Merci à toi pour ton message ! En effet, je me suis concentré sur 7 erreurs pour ne pas noyer le lecteur, mais por et para, tout comme ser et estar font partie des erreurs courantes. Je les intégrerai dans un prochain article !
      Gracias a ti por leerlo, ¡Feliz año nuevo!

  5. Super article ! moi ça serait les “alla, aha, alli, ahi, aqui, aca”, je ne sais jamais qd les utiliser.

    1. Karim Joutet dit :

      Bonsoir !
      ay ay ay… En effet, ces petits mots que l’on appelle les déictiques sont assez difficiles à maîtriser. La demande est notée, je les intègre dans un article très prochainement ! Merci pour la piste. 😉 Saludos

  6. En fait la difference entre acordarse de algo / recordar algo est exactement la meme erreur commise en francais par les francais entre se souvenir DE qqch, / se rappeler qqch.

    🙂

    1. Karim Joutet dit :

      Tout à fait ! J’avoue moi-même maîtriser davantage le recordar / acordarse de que la version française se souvenir de / se rappeler 😉
      Ravi d’avoir de tes nouvelles Erika. Je ne sais pas si je te l’avais déjà dit, mais ¡Feliz año nuevo!

      1. tu me l’avais deja dit, mais pas grave, tous les jours de l’année on devrait le souhaiter apres tout 🙂

  7. Merci beaucoup Karim pour cet article extrêmement intéressant … je ne retiendrai pas tout en une fois mais je le consulterai régulièrement …
    J’aime beaucoup ta manière de t’exprimer … Claire, nette, précise et agréable … Surtout continue à nous aider à progresser dans l’apprentissage de cette langue magnifique …
    Hasta luego y Feliz año nuevo ✨

    1. Karim Joutet dit :

      Bonsoir Pascale,
      En effet, il est difficile de tout retenir d’un coup. Il est conseillé de les relire plusieurs fois, à intervalles davantage espacés au fur et à mesure des relectures. N’hésite pas non plus à les inscrire sur des post-its et à les coller sur un lieu de passage, ou en cuisine sur le frigo ! 😉
      Merci infiniment pour ton message qui donne l’énergie pour continuer. Gracias, gracias y gracias 😉 ¡Feliz año nuevo también! Prosperidad, éxitos y sobre todo felicidad
      PS : 100 % d’accord avec toi, cette langue est simplement magnifique 😉 Un abrazo

  8. benedicte dit :

    Par contre querer et amar ne veulent pas dire la meme chose, et amar est plus fort que querer

    1. Karim Joutet dit :

      Bonsoir Bénédicte,
      Merci pour la rectification, il y avait en effet une coquille dans le texte. L’erreur est maintenant réparée !
      Gracias, saludos !

  9. J’ai bien aimé ton approche, je l’ai vu 20 fois mais je n’imprime pas : les “porqué” et quand utiliser llevar y traer… 🙂 Au plaisir de te lire. Feliz año nuevo

    1. llevar > astuce memotechnique… les deux “ll” de LLevar aLLí. dc c’est de toi vers la bas.
      traer c’est de la bas vers toi
      (pr schematiser)

      porque > parce que
      por qué? > pourquoi?
      porqué > plutot une valeur de substantif donc on dira no entiendo el porqué de la pregunta (je ne comprends pas le pourquoi de la question)
      por que > es el motivo por (el) que te llamé ou alors avec des verbes qui utilisent la preposition por > estoy ansiosa por ver la pelicula > donc estoy ansiosa por que veamos la película

      1. Karim Joutet dit :

        Muchas gracias Erika por estas informaciones ! También eres profe ?

        Chère Cécile, je suppose que les informations d’Erika t’ont éclairées. Je les intégrerai à un prochain article pour une piqûre de rappel, ces deux points font partie des erreurs fréquentes chez les apprenants. Hasta muy pronto espero !

        1. non, je ne suis pas prof. a mes heures je donne des cours de francais, mais pas d’espagnol…
          et c’est des cours individuels et plus avec adultes… pour etre prof dans une classe “no sirvo” 🙂

        2. Merci Erika, désolé je n’avais pas activé les notifications, je découvre seulement tes astuces! Merci Karim pour ta piqûre de rappel dans ton nouvel article 🙂

          hasta pronto!

  10. Coucou !
    Pour quelques précisions en bonus aussi

    Nous avons aussi certaines de ces singularités en français

    Du moins pour “gustar”, qui en fait signifie “plaire”.
    Et donc on dira “Ces chaussettes me plaisent” “Me gustan esas medias”, “Cette personne me plait “, “Me gusta esa persona” : ça s’emploie donc de la même manière.

    Et aussi, quand on parle de “se souvenir”, nous avons aussi deux façons de le dire qui équivalent aux deux façons espagnoles
    Se souvenir de quelque chose : Acordarse de algo
    Se rappeler quelque chose : Recordar algo
    “Je me rappelle son visage d’ange” – “Me recuerdo su cara de angel”
    “Je me souviens de son visage d’ange” – ” Me acuerdo de su cara de angel”

    1. Karim Joutet dit :

      Hola!
      Tout à fait, lorsque j’enseigne “gustar” à mes élèves, je leur conseille de le traduire dans leurs tête par “aimer bien”, ou “plaire” comme tu l’indiques. En sachant qu’il existe des variantes comme “me encanta”, par exemple.

      Attention simplement pour les exemples avec recuerdo, justement il n’est justement pas un verbe pronominal, l’exemple sera donc “Recuerdo su cara de angel”. Il s’agit d’une coquille je suppose, puisque tu l’utilises très bien juste avant. 😉

      Un grand merci pour ces éclaircissements qui seront utiles aux lecteurs, hasta muy pronto espero ! 😉

  11. Merci pour cet article très bien fait ! J’ai vécu un an à Madrid l’année dernière. Je suis partie sans jamais avoir appris l’espagnol. Résultat : je le parle plutôt couramment mais fais parfois des fautes complètement ridicules car jamais eu d’apprentissage méthodique (c’est ca d’être faignante !). Du coup, certaines de ces astuces (erreurs 2; 4; 7) me sont bien utiles !

    1. Karim Joutet dit :

      Bonsoir Suzon,
      En effet, il est important de ne pas apprendre une langue en se contentant des cours sans la pratiquer. À l’inverse, il n’est pas non plus conseillé de pratiquer une langue sans structurer son apprentissage avec des cours, c’est la meilleure manière de fossiliser des erreurs… Mais j’ai une excellente nouvelle : il n’est jamais trop tard pour bien faire !! 😉 N’hésite pas à suivre les articles du blog, je donnerai d’autres conseils de langue, cet article a suscité beaucoup de réactions, je pense que c’est un besoin partagé avec d’autres.
      Madrid est une ville magnifique, j’y vais en janvier et je reviendrai avec un article – visite guidée ! N’hésite pas à me dire ce que tu en penses lorsque je le publierai. J’espère que tu en gardes des bons souvenirs.

      Muy buenas noches !!

  12. Hola Karim, muy bueno tu post.
    Solo una cosilla que me llamo la atención.
    Se puede decir perfectamente “soy casado” o “estoy casado”. Soy casado también esta bien dicho. 😉

    Salu2

  13. Bonjour,
    Il me semble qu’une petite erreur s’est glissée dans le commentaire concernant le bonus photo… Casado/cansado .. Mais ca me donne tellement envie de me remettre à l’espagnol !

    1. Karim Joutet dit :

      Erreur modifiée !!! Merci de me l’avoir dit ! 😉

  14. Hello et mille mercis pour cet article ; surtout pour la régle nº1…
    J’en discutais encore avec mon prof ce matin pour “incorporar mi becaria en mi servicio”, il faut dire “a mi servicio”…

    Sinon pour la phrase [otro n’est jamais suivi de l’article idéfini « un » ou « una »] en fait c’est plutôt jamais “précédé” de l’article indéfini.

    Merci pour ce que tu fais ! Je te suis avec attention 😀

    1. Karim Joutet dit :

      Bonjour Delphine !

      Merci pour ton message, ça fait vraiment plaisir. 😉
      Également merci pour la coquille, l’article a été mis à jour.
      N’hésite pas si tu as des besoins ou des questions en espagnol, je me ferai un plaisir de les intégrer dans mes articles ! 😉

      Un abrazo

  15. Ca sent le prof qui a quelques copies au compteur!

    1. Karim Joutet dit :

      Tout à fait, et tu connais bien le temps qu’on y consacre !
      Un abrazo Clara !

  16. Gracias por/para todo reste mon grand point faible’ por favor, donnez nous d’une manière aussi claire que cette leçon la difference entre por et para !! Quand et comment les utiliser. Muchas Garcia.

    1. Karim Joutet dit :

      Hola ! Gracias a ti por haberlo tu mensaje ! 😉
      Por/para, la grande question oui ! Je l’intègre donc dans mon prochain article. N’hésite pas à t’abonner à la newsletter pour savoir quand j’en publie des nouveaux. Hasta muy pronto ! 😉

  17. Josépha, alias suma pontifice dit :

    Salut Karim, beau travail! Je pense que je vais te faire de la pub, auprès de mes élèves!!! A cette liste, on pourrait ajouter la différence entre pedir et preguntar. Mais je comprends qu’il faut bien mettre une limite a ce type d’article car j’imagine qu’un titre comme “les 74 fautes à ne plus faire en espagnol” serait beaucoup moins accrocheur

    1. Karim Joutet dit :

      Hola Suma Pontifice !
      Quel plaisir d’avoir de tes nouvelles sur ce blog ! 😉
      En effet, pedir/preguntar revient souvent. Je l’intègre dans mon prochain article. N’hésite pas à me dire si d’autres erreurs te reviennent.
      Un abrazo enorme !

  18. Majdoubi dit :

    Merci pour cette article, tres utile et bien detaillé 😉

  19. dominique casenave dit :

    je découvre le site et je suis enchantée merci beaucoup

  20. Bonjour,
    je viens de découvrir ce site et il m’intéresse beaucoup car je désire apprendre l’espagnol afin de mieux communiquer avec les gens lorsque je m’y rendrai car maintenant je suis retraité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *