L’espagnol a changé ma vie, comment il peut changer la vôtre

espagnol change vie

 

Un article un peu spécial aujourd’hui… Je vous enseigne, sur ce blog, comment apprendre l’espagnol. J’essaye également de vous transmettre ma passion pour cette langue et pour le monde hispanophone. Et si je vous expliquais un peu comment est née cette passion, et ce qu’elle peut changer en vous ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Des blogs et des Langues », sur le thème “Ce que l’apprentissage des langues m’a apporté.” Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur le blog Le Monde des Langues en cliquant ici.

 

Parler espagnol n’était pas du tout une évidence dans mon cas. Je viens de Normandie, peu d’espagnols en vue… ! J’ai fait un bac S au lycée, peu d’heures d’espagnol par semaine. Je n’avais jamais voyagé dans un pays hispanophone avant l’âge de 18 ans. Il n’est pas dur de deviner que mon niveau d’espagnol était plus que moyen après le bac… Un prof de prépa n’a d’ailleurs pas oublié de me le préciser, il était étonné que je me spécialise vers l’espagnol avec autant de lacunes. Il m’a dit, avec bienveillance et en toute franchise, que ça allait être très difficile de continuer dans cette voix pour moi… LE COUP DUR… Je vous laisse imaginer l’état dans lequel je me suis retrouvé après cet entretien. Il avait dit que ce serait difficile, mais pas impossible. Je me suis alors agrippé à cette idée : il est possible que je parle un jour cette langue. Le résultat ? Agrégé, en doctorat d’espagnol, je vis à Barcelone.

 

Je n’écris pas cet article pour me vanter. Bien au contraire. Simplement pour vous expliquer que vous pouvez tous apprendre l’espagnol. Peu importe d’où vous venez, qui vous êtes ou votre passé. Apprendre l’espagnol est accessible à tous.

 

Pour vous motiver et vous montrer l’avant-après, je vous propose de découvrir 3 choses qui ont changé dans ma vie depuis que je parle espagnol.

 

 

Je vois le monde différemment

Parler une langue, c’est voir le monde d’une certaine manière. En apprenant l’espagnol, j’ai appris à voir le monde différemment. Je me suis aperçu que des habitudes que je prenais pour naturelles, n’étaient en fait rien d’autre que des habitudes. Cela peut concerner le rythme d’une journée, le rapport aux autres ou à certains concepts. Parler espagnol et vivre en Espagne m’a ouvert vers des habitudes nouvelles et des manières différentes de penser. Par exemple, ma relation aux autres a changé. J’ai appris à ne pas mettre de limite entre moi et les autres. Je sais désormais que je peux rencontrer quelqu’un et être naturel avec lui, dès le premier instant. La distance à la française n’est pas toujours obligée, bien au contraire…

 

 

Je sais que j’en suis capable… et je peux recommencer !

Apprendre une langue est accessible à tous… ceux qui sont réellement motivés. C’est possible pour tous, mais il ne faut pas non plus s’emballer, ce n’est pas une tâche facile. Cela peut être drôle, passionnant et enthousiasmant, mais vous devez tout de même avoir une grande motivation pour aller jusqu’au bout de l’apprentissage. Apprendre l’espagnol a été, pour moi, l’une des challenges les plus importants que j’ai réalisé. Il s’agit de la première langue que j’ai apprise. Quand on ne parle que la sienne, on doute, on pense que c’est fait pour les autres et pas pour nous, on se demande si on ne devrait pas laisser passer. Je suis aujourd’hui fier d’avoir réussi à l’apprendre et, maintenant, je sais que je suis capable d’en apprendre d’autres ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait et ce que je pense continuer à faire longtemps 😉

 

 

Je suis tombé amoureux

Apprendre l’espagnol, ou une autre langue, c’est un peu comme se mettre en couple… Surprenant non ? Je m’explique… Il y a d’abord la passion, l’engouement. On arrive à dire deux trois mots, à comprendre deux trois phrases, on est séduits, envoûtés. C’est le coup de foudre. Et puis, on découvre que ce n’est pas si simple, qu’il va falloir s’accrocher… Mais, parallèlement, plus on apprend une langue, plus on découvre qui elle est, ce qu’elle transmet, sa culture, les gens qui la parlent. Et là, le coup de foudre devient une passion. On aime réellement la langue et on remercie le destin de l’avoir mise sur notre route.

 

J’espère que ce témoignage vous aura plu et que cela vous donnera de la motivation si vous êtes également en train d’apprendre l’espagnol.

 

Si, vous aussi, vous voulez partager votre histoire avec l’espagnol, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous ! 😉

 

Share Button

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *