Despacito : réviser son espagnol grâce à Luis Fonsi

Despacito espagnol pas à pas

 

Vous avez certainement déjà entendu cette chanson. Et pour cause, Despacito passe en boucle sur tous les continents à la radio, en boîte de nuit, dans les magasins ou sur les réseaux sociaux. Il s’agit DU tube du moment, et il est en espagnol ! Une merveilleuse occasion de réviser son espagnol tout en ayant du fun ! 

Les deux chanteurs portoricains, Luis Fonsi et Daddy Yankee, ont battu tous les records, dont celui de la chanson la plus jouée en streaming. Cette musique très rythmée et sensuelle (enfants et ados, passez votre chemin… !) est tout simplement une machine à hit. Mélodie sympa et entraînante, quelques mots simples à retenir, deux chanteurs connus… Et hop ! Numéro 1 !

Je vous propose de découvrir pourquoi elle peut aussi vous aider à améliorer votre espagnol. Arrêtons-nous ensemble sur ce tube de l’été et découvrons les 5 points d’espagnol à retenir !

 

1. Despacito : des diminutifs à gogo !

Si vous n’avez pas encore compris comment créer les diminutifs en espagnol, c’est le moment !

Les sites traduisent souvent le titre de cette chanson par doucement ou lentement. Une bonne traduction de despacito est en fait tout doucement ou très lentement, pour rendre le sens du diminutif.

En espagnol, il est facile de créer des mots en utilisant les diminutifs. Ils sont très employés dans la langue courante. Luis Fonsi et Daddy Yankee les aiment beaucoup ! Les utiliser leur permet de renforcer le caractère sensuel de leur chanson (c’est moi ou il fait chaud ?!).

Extrait :
Pasito a pasito, suave suavecito
Nos vamos pegando, poquito a poquito

Vous l’aurez compris, il suffit de rajouter le suffixe –ito ou –ita à la fin d’un mot, en enlevant la dernière voyelle si c’est le cas. Vous pouvez l’utiliser pour plusieurs types de mot :

Adjectif : pequeño (petit) -> pequeñito (très petit, tout petit)
Adverbe : despacio (doucement, lentement) -> despacito (tout doucement, très lentement)
Participe passé : sentado (assis) -> sentadito (bien assis)

Le diminutif le plus utilisé est –ito / –ita, mais d’autres existent également, comme –illo / –illa ou –uelo / –uela, portant le même sens de « plus petit ».

Par contre, les suffixes –ucho et –ucha apportent un sens péjoratif : una casucha = un taudis.

Vous voulez vous entraîner sur le sujet ? -> Faire l’exercice sur les diminutifs

 

2. Même Luis Fonsi utilise souvent du subjonctif présent !

Le temps du subjonctif présent est simplement INDISPENSABLE en espagnol, Despacito ne déroge pas à la règle. Cet air dansant nous permet de réviser quelques utilisations.

On l’emploie :

  • Pour donner un ordre (oui, Luis Fonsi est assez directif… !) : Deja que diga cosas al oído.
  • « Para que » est TOUJOURS suivi du subjonctif : para que te acuerdes si no estás conmigo.
  • Pour une idée de futur, donc encore irréalisé, plus concrètement après « hasta que » : Hasta que olvides tu apellido, Hasta que las olas griten.
  • A l’impératif première personne du pluriel : Empecemos lento, después salvaje (mais oui, il fait vraiment chaud !).

Si vous voulez réviser la formation du subjonctif présent, n’hésitez pas à revoir ma vidéo sur la question !

 

3. L’impératif : parce que Luis Fonsi aime donner des ordres…

Comme je le disais, Luis Fonsi est assez… direct avec les demoiselles. L’utilisation de l’impératif est donc d’usage ! Petit rappel rapide.

L’impératif existe en général à deux personnes : pour le tutoiement singulier () et pluriel (vosotros). Même s’il peut être employé à d’autres personnes (nous avons vu que Luis Fonsi utilise un impératif avec le nosotros).

  • Pour le , il suffit de prendre la 2e personne du singulier du présent de l’indicatif (hablas), à laquelle on enlève le –s (habla).
  • Pour le vosotros, on prend le verbe à l’infinitif (hablar) auquel on enlève le r pour le remplacer par un d (hablad).
  • Pour les autres personnes, on utilise le subjonctif présent (usted -> hable, nosotros -> hablemos, ustedes -> hablen).

 

Voici donc trois verbes conjugués à l’impératif :

  • Cantar : canta (), cante (usted), cantemos (nosotros), cantad (vosotros), canten (ustedes)
  • Comer : come (), coma (usted), comamos (nosotros), comed (vosotros), coman (ustedes)
  • Vivir : vive (), viva (usted), vivamos (nosotros), vivid (vosotros), vivan (ustedes)

Pour plus de précisions et un petit exercice sur l’impératif, rendez-vous sur cette page !

Et n’oubliez pas messieurs (ou mesdames !), pour inviter une personne à danser, il existe de nombreuses formules de politesse en espagnol à utiliser ! L’impératif n’est pas forcément la plus adaptée pour cette situation !! 🙂

 

4. Apprendre du vocabulaire espagnol avec Despacito ?

Je ne vais rien vous apprendre, la richesse linguistique de cette chanson est assez limitée (traduction : il se répète tout le temps !). Je suppose qu’il n’est pas vraiment utile de traduire « oh oh, oh no », « bom bom » ou encore « dididiri Daddy ». Un « baby » ne vous servirait pas non plus énormément dans les rues d’Espagne ou d’Amérique latine (il existe d’autres manières de s’adresser aux locaux !). Mais quand on cherche bien, on repère quelques mots à retenir. Les voici :

  • Un rompecabezas : facile à comprendre -> un casse-tête
  • La destreza : la Real Academia Española nous donne la définition suivante : « Habilidad, arte, primor o propiedad con que se hace algo ». On peut donc traduire ce mot par « talent » ou « savoir-faire »
  • El imán : utilisé dans un élan de romantisme (tú eres el imán y yo soy el metal), mais plus généralement pour désigner un aimant, je veux dire… concrètement !
  • Armar un plan : mettre en place un plan

 

5. Luis Fonsi enclise beaucoup, vraiment beaucoup…

Il encli… quoi ?

L’enclise consiste à mettre le pronom personnel après un verbe, en le « collant » (pegando… despacito !!). Voici quelques exemples dans Despacito :

Extrait :
Si te pido un beso ven dámelo 
Yo sé que estás pensándolo 
Llevo tiempo intentándolo 
Mami esto es dando y dandolo

Comme vous les savez, généralement, les pronoms personnels sont placés devant le verbe, sauf dans trois cas :

  • A l’infinitif (ce n’est pas une obligation dans ce cas) : Quiero desnudarte (bon, je mets la clim… !)
  • Au gérondif, comme dans l’extrait cité juste au-dessus : intentándolo, pensándolo. Attention à l’accent ! (ce n’est pas non plus une obligation).
  • A l’impératif : enclise obligatoire ! Dámelo

Pour approfondir ce sujet et si vous n’êtes pas déjà en train de danser, voici quelques exercices : n’hésitez pas à consulter cette page.

 

Pour conclure ce cours d’espagnol autour de Despacito, voici la chanson avec des trous : écoutez la musique et complétez le texte ! Télécharger le texte à trous “Despacito”.

 

Pour avoir la correction ou tout simplement les paroles de la chanson, c’est par ici : Paroles de Despacito

Pour “rentabiliser” ce cours gratuit d’espagnol avec Luis Fonsi

Je vous conseille :

  1. de faire les exercices proposés pour les différents points.
  2. d’approfondir un des cinq points si vous n’êtes pas à l’aise avec
  3. de faire la chanson à trous
  4. de vous entraîner à chanter la chanson : un excellent moyen de travailler cet oral.
  5. Et enfin… d’écarter la table et les chaises et de finir ce cours d’espagnol dignement ! 😉 ¡A bailar!

 

Avez-vous apprécié ce cours ? Voulez-vous d’autres de ce type ? Sur quelle chanson ?

Vos retours sont importants. À tout de suite dans les commentaires ! 😉

Share Button

18 Comments

  1. ¡Ardiente, ardiente la letra! Nuesra profesora de español nos había pedido, durante las vacaciónes , de escuchar, comprender y comentar esta canciùon. Acabamos de terminar el cuato año de clase nocturna (no sé como se dice exactamente “cours du soir”). Había logrado entenderla (pues, más o menos) pero no había notado tus comentarios a proposíto de la gramática: empleo del subjontivo, diminutivo, imperativo, enclise. Muchas gracias por este curso muy claro.

    1. Hola Francis,

      Sí, la letra es bastante… ¡sensual! 😉 Me alegro si esta clase te ayudó para este trabajo. Es una canción fácil de comprender, pero con algunas dificultades gramaticales.
      Gracias a ti por tu mensaje, ¡hasta pronto espero! Un abrazo

  2. Holàaaa mais quelle façon ludique et géniale pour réviser par cette chaleur. Merci pour cette idée originale. J’apprends c’est vrai en écoutant (vocabulaire, tournure, expressions) des chansons et cet article est bien rafraîchissant
    Merci et bravo

    1. Hola Latifa,
      Merci pour ton retour. J’en ferai donc un autre dans le même style avant la fin de l’été, pour te “rafraîchir” à nouveau ! 😉
      Un abrazo

  3. Je viens de terminer la Lengua de las mariposas.j’ai beaucoup aimé cette lecture .j’ai voyagé entre le dictionnaire et les les temps des verbes car je ne voulais pas me servir de la traduction .Finalement cela a été très enrichissant….Maintenant je vais chanter et danser …….C’est une façon très agréable d’apprendre.

    1. Hola,

      Je suis ravi que La Lengua de las mariposas t’ait plu. Et bravo pour les recherches dans le dictionnaire et la grammaire ! La version bilingue permet d’aider à comprendre certaines phrases ou termes, mais il ne faut pas tomber dans le piège de lire simultanément dans les deux langues (même si c’est tentant). Bravo !

      Une adaptation cinématographique du livre existe, n’hésite pas à la regarder !
      Gracias por el mensaje, a bailar y a cantar ahora 😉

      Un abrazo

  4. Buenos dias y gracias Karim, como siempre esta clase es muy conseguido. Tu tienes destreza !
    Deux remarques :
    – le “diminutif” parfois (au contraire) renforce le sens du mot: callado =silencieux; calladito=bien silencieux…
    – la nuance affective obtenue par l’emploi du diminutif: en français je trouve que certains en abusent, dans certains propos de commentateurs tout est “petit” c’est parfois (un gros peu) ridicule “j’ajoute mes petites épices à la petite préparation du début…” Bon ça c’est une remarque qui n’a rien à voir avec ton sujet, mais si un peu quand même !

    1. Merci Karim pour avoir pris le temps de “décortiquer” cette chanson pour nous tant au plan grammatical qu’orthographique. Utile et intéressant como siempre, lol !

      Suis d’accord avec le message de Josayla sur l’abus dans l’utilisation de l’adj “petit” en France.

      Hasta luego 😉

      1. Hola,
        C’était un plaisir de la “décortiquer”, et je n’ai pas eu beaucoup d’efforts à faire, on l’entend tellement que j’avais l’impression de la connaître déjà par coeur !
        Un abrazo, hasta pronto espero

    2. Hola Josayla,
      Es un placer poder leerte. Gracias por haberme escrito 😉
      En efecto, el diminutivo también puede reforzar el sentido de la palabra. Gracias por haberlo mencionado.
      Es verdad que en francés se utiliza el equivalente “petit”. No tengo la impresión de que se hace de manera exagerada, pero desde ahora lo observaré 😉
      Un abrazo

  5. Super idée comme d’habitude Karim pour maintenir la motivation!merci merci..
    Bonnes vacances à notre super prof!

    1. Merci beaucoup Alida !!
      Bonnes vacances également, merci pour ton énergie ! 😉
      Un abrazo

  6. Martin xavier dit :

    Très ludique cette façon d’apprendre, voila de quoi motiver aussi mon fils à réviser son espagnol avant la rentrée. Merci !

    PS: Je reviens d’Espagne (Girona et une journée à Barcelone), tes cours et l’appli Mosalingua n’ont permis de bien me débrouiller alors que je ne connaissais pas un mot d’espagnol il y a 9 mois !

    1. Hola Xavier,
      Si j’arrive à motiver le fils et le papa, c’est super ! Je vais essayer de faire d’autres cours de ce style, j’espère qu’ils vous plairont !
      Merci beaucoup pour ce retour ! Ça me touche énormément que mon blog t’aide dans tes premiers pas !
      N’hésite pas à m’écrire et à me solliciter si tu as besoin de quoique ce soit. Bon courage et amuse-toi bien dans ce début d’apprentissage ! 😉

  7. Hola Karim !

    Merci pour ce cours très intéressant, et surtout très ludique. C’est un plaisir d’apprendre, et de réviser l’espagnol, en chanson ! De plus, j’adore cette chanson !!
    J’aimerai bien d’autres cours de ce genre 🙂 En ce moment, j’aime bien écouter la chanson “Felices los 4, de Maluma”.

    Hasta luego ! 🙂

    1. Hola Adeline,
      Merci à toi pour ton retour ! Oui, on apprend vraiment beaucoup en chanson, et on a de la chance, il y en a beaucoup en espagnol ! Et de très sympas !
      Je réfléchis à un autre cours de ce genre avant la fin de l’été. Je vais écouter Felices los 4 pour m’inspirer 😉 Mais j’avoue que j’ai bien envie de faire quelque chose sur Shakira, tu en dis quoi ?
      Un abrazo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *